Mes derniers avis romans:



lundi 26 février 2018

La chambre des merveilles (Julien Sandrel)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Calmann-Lévy (7 Mars 2018)
272 pages
ISBN-10: 2702162894
ISBN-13: 978-2702162897
Genre: Contemporain
Lu le: 19 Février 2018
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.
Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie.
Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

Mon avis:

            Merci beaucoup aux éditions Calmann-Lévy pour l’envoi surprise de ce livre. Cela fait toujours plaisir de recevoir un livre auquel on ne s’attendait pas, mais quand en plus la couverture est flamboyante et avenante et que notre avis est conforté par un résumé bien alléchant, on se dit que c’est presque bingo! Il fait dire aussi que le communiqué de presse était vraiment des plus intéressant puisque non seulement il nous offrait des renseignements sur le livre et son histoire en général mais en plus, il accentuait ce sentiment avenant à son propos. 
Ainsi, ce livre qui a reçu un engouement unanime avant même sa parution française, considéré comme livre à l’histoire contagieuse et en sachant que les droits d’auteurs ont déjà été vendu pour une adaptation, quoi de plus prometteur pour bien entamer sa lecture?

Points de vue/Critiques:

Même si tous ces aspects positifs peuvent aussi mettre une forte pression avant d’entamer ce livre, pour ma part, j’ai eu tout ce dont j’avais envie et même peut-être un peu mieux! En effet, le résumé de 4ème de couverture laisse présager quelque chose qui va nous toucher en plein coeur et qui risque fortement de nous faire tirer les larmes à l’oeil et les mouchoirs de leur boîte juste à côté! Une mère qui essaie et se bat comme elle peut pour tirer son enfant du coma condamné à être débranché à un moment si aucune amélioration de son état n’est constaté, on imagine tout de suite quelque chose d’aussi larmoyant de « nos étoiles contraires » par exemple. 
Et c’est là, la petite surprise que j’ai eu, puisque le sentiment général qui se dégage tout au long de l’histoire c’est l’optimisme et la joie!!!! Pas eu de larme, pas eu le coeur serré: on est plutôt embarqué dans un tourbillon de joie, d’élans positifs et d’humour!

Le style littéraire est vraiment bien maîtrisé, puisque les élans et sentiment sportifs viennent à la fois de la mère et de sa folle entreprise aventureuse dans laquelle elle va inclure sa propre mère, mais aussi de Louis, puisque l’histoire est parfois entre-coupée des pensées de Louis plongé dans le coma, mais qui n’est pas sans prendre conscience de ce qu’il se passe autour de lui. Cet aspect est véritablement une bonne idée, c’est très intéressant de savoir tout ce que peut penser et ressentir une personne dans cette situation. Et puisqu’il s’agit d’un adolescent qui voit sa mère faire des choses totalement folles, ces rêves dont seul un adolescent peut imaginer, ses ressentis et ses propos sont vraiment drôles!
La mère de Louis est courageuse et va se battre à sa façon aux côtés de et pour son fils. Elle se lance avec énormément de courage, avec du laisser-aller, sans barrières et (presque) sans préjugés dans tout ce que Louis à écrit dans ce carnet. Rien ne va l’arrêter et sa détermination est à la fois belle et touchante mais aussi très drôle tant les situations dans lesquelles elle se retrouve sont aux antipodes de ce qu’elle était avant l’accident de son fils. Mais un seul grain de sable dans le mécanisme et tout change…
Bon, le seul bémol c’est qu’elle accomplit tout de même tous les rêves de son fils avec énormément de facilité, sans presque aucune embûches en chemin. Tout se fait donc rapidement (en même temps, il faut aussi que tout cela colle avec le timing/décompte concernant l’état de Louis) et on peut dire aussi que les coïncidences font bien les choses faisant en sorte que le monde est vraiment petit!

Tout au long de l’histoire on se demande ce qu’il adviendra de Louis et même dans ce final, aucune larme ne sera versée! En effet, je pense que c’était là, la meilleure fin possible envisageable, à laquelle je ne m’attendais pas et qui convient parfaitement!

En bref:

            Malgré une thématique et un résumé qui pourrait nous laisser penser que l’on va vivre une histoire forte en émotions et en larmes, c’est plutôt tout le contraire qui se dégage de ce livre puisque c’est véritablement la joie et l’optimisme que l’on retrouve tout au long de la lecture, jusqu’à ce final qui est parfait et surprenant! Sans compter sur le fait qu’une maman faisant en sorte de réaliser les rêves d’un adolescent nous apporte beaucoup d’humour!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire