Mes derniers avis romans:



dimanche 31 décembre 2017

Bilan de l'année 2017

Bilan de l'année 2017


Qui dit nouvelle année, dit nouveau bilan livresque.  Avant d’entrer dans les détails, on peut résumer l’année 2017 en un mot : richesse. Plus de livres lus, plus d’envies, plus de livres présents dans la Pal, plus de partenariats via les maisons d’édition ou via les auteurs auto-édités, mais aussi un blog qui s’enrichit, un réseau Instragram qui s’élargit et une petite nouvelle : une page Facebook.
Beaucoup de plus, donc encore plus de MERCI à vous 😍😘😍😘😍😘

Passons au détail des chiffres :

Lecture :

138 romans lus
43181 pages
255 bande-dessinées
11,5 livres/mois
21 BD/mois
3598,4 pages/mois
22 partenariats
498 auteurs de 30 nationalités différentes

Challenges :

Big Challenge Livraddict 2017: 10/10
100 romans en 2017: 138/100
Défi Lecture 2017 : 71/80
Défi BD 2017 : 50/50
Baby-Challenge BD : 16/20

Réseaux Sociaux :

BLOG : 29 membres, 26609 pages vues, 655 articles publiés, 430 commentaires
FACEBOOK : 49 abonnés
INSTAGRAM : 3030 abonnés, 996 publications,

Et comme l’année précédente, pas de classement du top 10 de mes lectrues (beaucoup trop dures à choisir), mais plutôt une petite compilation de mes meilleures lectures que je ne peux que vous recommandez. Il y a de tout, du plus connus au moins connus, des auteurs connus, mes auteurs fétiches et des auto-éditions.

La véritable histoire de Noël de Marko Leino
Les fées de Cottingley de Sébastien Perez
Le chuchoteur de Donato Carrisi
Là où j’irai de Gayle Forman
Le silence de Mélodie de Sharon M Draper
Serre-moi fort de Claire Favan
Le bon gros géant de Roald Dahl
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee
Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain
La fille de Brooklyn de Guillaume Musso
Songe à la douceur de Clémentine Beauvais
L’horizon à l’envers de Marc Lévy
Matilda de Roald Dahl
La femme à droite sur la photo de Valentin Musso
Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg
La guerre des clans de Erin Hunter
Les petits yeux étoilés de Bruno Madeleine
En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut
Les petites reines de Clémentine Beauvais
Quelqu’un pour qui trembler de Gilles Legardinier
Le gang des rêves de Luca Di Fulvio
Une seconde chance de Nicholas Sparks
L’île des oubliés de Victoria Hislop
Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi
N’oublier jamais de Michel Bussi
Le premier jour du reste de ta vie de Virginie Grimaldi
Tu tueras le père de Sandrone Dazieri
Avec tes yeux de Sire Cédric
Les stagiaires de Samantha Bailly
Mémé dans les orties de Aurélie Valognes
Les morsures de l’ombre de Karine Giebel
Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles
Il était une lettre de Kathryn Hughes
Bilan de Décembre: 10 romans (3288 pages) + 13 BD
Romans:

            La voleuse de livres de Markus Zusak
            Ma vie a un prix de Tina Okpara
            Je suis comme vous, unique ! de Astrid El Chami
            Deux petits pas sur le sable mouillé de Anne-Dauphine Julliand
            13 à table ! 2018 de Collectif
            Faux rebond de Harlan Coben
            Calpurnia de Jacqueline Kelly
            Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ? de Gilles Legardinier et Mimie Mathy
            Quatre filles et un jean, tome 1 de Ann Brashares

Bandes-dessinées:

            Blacksad, tome 1 : quelque part entre les ombres
            Nanny Mandy, tome 1 : Mathis et le grand trésor
            Reine d’Égypte, tome 1
            La quête d’Ewilan, tome 4 : les plateaux d’Astariul
            Azur, tome 4 : la reine blanche
            Les Schtroumpfs, tome 29 : Les Schtroumpfs et l’arbre d’or
            Les amies de papier
            Akki, le clan disparu
            Le voleur de souhaits
            S’enfuir : récit d’un otage
            Perséphone
            Famille nombreuse
            Coquelicots d’Irak
           
Autres:

            Merveilles et légendes du petit peuple de Sandrine Gestin


Challenges:


Big Challenge Livraddict 2017: 10/10
100 romans en 2017: 138/100
Défi Lecture 2017 : 71/80
Défi BD 2017 : 50/50

Baby-Challenge BD : 16/20

jeudi 28 décembre 2017

13 à table! 2018 (Collectif)





Nationalité des auteurs: Française
Editions Pocket (2 Novembre 2017)
numéro 17059
336 pages
ISBN-10: 2266279521
ISBN-13: 978-2266279529
Genre: Nouvelle
Lu le: 18 Décembre 2017
Ma note: 15/20




L’histoire:

Pour la quatrième édition, 13 à table ! et les Restos du Cœur reviennent avec un recueil de 13 nouvelles sur le thème de l'amitié.

Françoise BOURDIN * Michel BUSSI * Maxime CHATTAM * Adélaïde de CLERMONT-TONNERRE * François d’EPENOUX * Éric GIACOMETTI * Karine GIEBEL * Christian JACQ * Alexandra LAPIERRE * Marcus MALTE * Agnès MARTIN-LUGAND * Romain PUÉRTOLAS * Jacques RAVENNE * Leïla SLIMANI

Mon avis:

Voici un achat plaisir incontournable chaque année: le recueil de nouvelles de 13 à table qui regroupe une douzaine d’auteurs français autour d’un thème. Avec ce livre, on joint l’utilité à l’agréable puisque un livre acheté (5 euros le livre) rapporte quatre repos aux Restos du Coeur. Donc on se fait plaisir en retrouvant nos auteurs favoris et en en découvrant d’autres tout en faisant une bonne action à petit prix, donc pourquoi s’en priver et s’en passer!?

Points de vue/Critiques:

Pour cette quatrième année, 13 à table nous emmène sur les sentiers de l’amitié. Comme chaque année, certaines petites histoires sont très appréciables pour lesquelles on en aimerait davantage, alors que d’autres sont moins plaisantes voire parfois étonnantes ou détestées… Je ne suis pas très nouvelles, car, du fait que leur brièveté, il est difficile de s’attacher aux personnages et à l’histoire (et quand c’est le cas, la fin arrive trop vite évidemment!) et aussi parce qu’il toujours difficile d'en ressortir des critiques et donc une chronique dessus. 

Quoiqu’il en soit, ici les auteurs ont parcouru de long en large le thème de l’amitié. On retrouve ainsi l’amitié naissante, l’amitié de longue date, l’amitié transgénérationnelle, l’amitié rompue, l’amitié sous forme de poème et même l’amitié envers des objets! 
Pour moi, ce livre permet vraiment de faire des découvertes. J’ai ainsi pu enfin découvrir l’écriture et la plume loufoque et drôle de Romain Puértolas avec son histoire concernant l’amitié envers un objet. De plus, des auteurs connus dans un style particulier s’abonne ici à un autre style (je pense notamment à Karine Giebel abonnée aux thrillers psychologiques qui nous livre ici une histoire toute douce et tendre).

En bref:

            Que l’on soit un grand lecteur ou non, ce petit livre peut être mis dans n’importe quelle main. En effet, puisqu’il regorge d’écrivains tous plus connus les uns que les autres, chacun y trouvera son petit bonheur, dans les différentes petites nouvelles et même découvrir de nouveaux auteurs à suivre. Pour cette année, l’amitié est donc au rendez-vous et j‘espère que vous le serez aussi à travers cette bonne action faite à l’achat de ce livre!

Autour du livre: 


  • 13 à table! 2017 (<-- chronique à retrouver ici)

mercredi 27 décembre 2017

Azur, tome 4: la reine blanche





Scénario et Illustrations: Philippe Ogaki
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Delcourt (20 Février 2013)
48 pages
ISBN-10: 2756034231
ISBN-13: 978-2756034232
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 18 Décembre 2017
Ma note: 14/20



L’histoire:

           Afin de retrouver la précieuse dague de son grand-père, volée par les soldats de Mycia, Nikki et ses deux compagnons d'aventure se rendent vers la capitale royale. Sur place, la grande fête des Douze Chevaliers se prépare et promet d'être inoubliable. Et c'est au milieu de la foule venue admirer la cérémonie que va se jouer le destin de Nikki, Sam et Issuzu, très loin d'imaginer ce qui les attend.

Mon avis:

J’espérais beaucoup du tome final de cette petite série, qui avait bien commencé, mais qui avait été décevante au milieu. Je dois avouer que quelques jours après l’avoir lu, je ne m’en souviens plus vraiment. Autant dire donc qu’il ne laisse pas un souvenir intarissable! Je me rappelle surtout que dans ce dernier tome, on reste sur un affrontement simple entre nos deux héros et Mycia. Cette simplicité est agréable à retrouver puisque dans les tomes 2 et 3, tomes qui semblaient être là pour combler, on retrouvait trop d’autres méchants, si bien que l’on ne savait plus qui était qui!

En bref:

            Un dernier tome qui conclut la série « Azur » de manière assez linéaire et dans la même continuité, moyenne, de l’ensemble de la saga. Même si l’on retrouve un final classique entre deux clans, aucune surprise ni aucune réelle conclusion ne sont présentes, ne laissant pas un souvenir intarissable. 

Autour du livre:


  • Tome 1: Providence (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: L'oiseau sacré (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 3: La déesse d'Orc (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque

    Les amies de papier




    Scénario: Christophe Cazenove
    Illustrations: Ingrid Chabbert
    Nationalité des auteurs: Française
    Editions Bamboo (1er Mars 2017)
    70 pages
    ISBN-10: 2818936128
    ISBN-13: 978-2818936122
    Genre: Bande-dessinée
    Lu le: 19 Décembre 2017
    Ma note: 15/20



    L’histoire:

    Une belle relation épistolaire à l’heure du portable et des réseaux sociaux.
    Pour son anniversaire en ce début d’été, Mei, 11 ans, se voit offrir un bête papier à lettres. Le même papier à lettres que reçoit de son côté Charlotte pour sa fête, 11 ans elle aussi. Ce point commun provoque la rencontre des deux jeunes filles qui vont passer une magnifique journée ensemble, la seule avant la fin des vacances à la plage pour Charlotte. Une amitié naît de cette brève rencontre, et pour la poursuivre quel meilleur moyen que de s’écrire sur ce papier à lettres ?
    Car si le papier est fragile, ce n’est pas le cas de ce que l’on écrit dessus …

    Mon avis:

    A l’heure des portables, d’internet et des réseaux sociaux, cela fait du bien, non seulement
    de revenir à des échanges par lettres manuscrites, mais aussi d’y voir deux jeunes filles! Parce qu’elles sont en vacances et qu’elles reçoivent toutes deux, le même papier à lettre, pourquoi ne pas s’en servir pour rester en contact? 
    Mei et Charlotte vont donc devenir amies et correspondantes. L’histoire est très bien construite car, durant une année, nous les suivons chacune à tour de rôle. Et bien  évidemment, nous découvrons leurs lettres échangées. Ces dernières sont bien écrites et correspondent tout à fait à ce que des jeunes filles de 11 ans pourraient dire et écrire (cela se retrouve également dans le détail du style d’écriture mais un peu moins en ce qui concerne les fautes d’orthographes qui sont étonnement quasi inexistantes! Cela fait plaisir aux yeux, mais n’est malheureusement pas réaliste je pense). 

    En bref:
                Une bande-dessinée toute mignonne qui met en scène deux jeunes filles qui se rencontrent trop tardivement durant leurs vacances mais qui ont décidé de rester en contact grâce… à un papier à lettres. L’absence de modernité et des nouveaux moyens de communication dans cette histoire fait du bien: un bon retour aux sources qui donnent un peu d’authenticité. 

    Autour du livre:

    • Livre emprunté à la bibliothèque