Mes derniers avis romans:



mercredi 13 septembre 2017

Tu comprendras quant tu seras plus grande (Virginie Grimaldi)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Le Livre de Poche (3 Mai 2017)
480 pages
ISBN-10: 2253069841
ISBN-13: 978-2253069843
Genre: Contemporain
Lu le: 5 Septembre 2017
Ma note: 17/20





Résumé/4ème de couverture:

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu'elle ne déborde pas d'affection pour les personnes âgées. Dire qu'elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont  des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence.

Mon avis:

Voici typiquement un livre « doudou » que l’on prend plaisir à lire dés les premières pages qui nous accroche immédiatement et qui nous font penser que l’on est certain qu’on passera un super moment. Pour ma part, dés le début j’ai eu une petite inquiétude puisque je venais de lire « Quelqu’un pour qui trembler » de Gilles Legardinier qui traite également l’histoire d’un personnage arrivant dans une maison de retraite qui va lui permettre de changer sa vie et de l’ouvrir vers de nouveaux horizons. Le thème était donc très proche et la comparaison presque inévitable. Et étonnement, j’ai facilement réussi à dissocier les deux livres et je n’ai fait de comparaisons à aucun moment. 

Points de vue/Critiques:

Dés le début, même si le personnage principal Julia n’est pas en grande forme, on sent immédiatement que l’on va passer un bon moment de lecture. Julia est psychologue et ce côté est davantage exploité du côté de la professionnelle que du côté des patients. Et j’ai trouvé cet angle de vue original et qui convient parfaitement à l’ambiance légère et douillette de cette lecture. Ainsi, tout au long de l’histoire, on assiste davantage à l’évolution psychologique de Julia qui ne répond pas à l’adage « c’est le cordonnier le plus mal chaussé ». En effet, elle arrive à son rythme, a parfaitement analyser ses états d’âmes et y remédier tout en gardant un esprit optimiste et vif. La totale introspection personnelle avec un sentiment de tristesse et de désespoir ne fait absolument pas parti de l’histoire!
Les petits rendez-vous de Julia auprès des personnes âgées pour leur séance personnelle de psychothérapie sont vraiment plaisantes et l’on se rend vite compte que ces retraités n’ont pas véritablement grand chose à exprimer, qu’il est en quelque sorte trop tard pour eux. En revanche, ce qu’ils expriment va plutôt avoir une influence sur leur psychothérapeute que sur eux-mêmes!

Les occupants de la maison de retraite forment une sympathique galerie de portraits divers et variés. Tous ont leur trait de caractère propre allant du plus cynique au plus farceur, et forment un groupuscule que l’on pourrait retrouver dans les cours de récréation avec les bandes de filles et de garçons, les amis et les ennemis, les amitiés et les amours… 
Le ton est donc résolument gai, frais et optimiste. Mais l’histoire à beau être légère, des moments plus tristes et douloureux sont (logiquement) présents (on n’est pas dans le monde des Bisounours non plus!). En revanche, Virginie Grimaldi n’a pas accentué ces passages afin de garder cette ambiance joyeuse et optimiste. Le lecteur est donc certes touché, mais on garde toujours le sourire. Et pour avoir pu rencontrer Virginie Grimaldi avant de lire le livre, je peux certifier que l’on retrouve parfaitement sa joie de vivre dans son écriture!!

J’ai étais totalement surprise par l’évènement final et j’ai même eu du mal à y croire sans avoir lu véritablement les mots! Je pense qu’il est vraiment difficile de le deviner, car je n’ai vu aucun indice distillé tout au long de l’histoire même en connaissant le truc. En revanche, après avoir découvert ce petit évènement, je pense qu’il serait super intéressant de relire le livre pour voir l’histoire différement sous un autre oeil.
                 
En bref:

            Que se soit avec Julia, ses collègues, sa famille ou les pensionnaires de la maison de retraite, tous les personnages apportent leur pierre à l'édifice et valorisent l'histoire à leur manière. On se retrouve en présence d’une histoire attrayante et harmonieuse mêlant des sentiments divers et qui possède une ambiance fraiche, pétillante et optimiste qui nous fait passer un super moment qui passe malheureusement trop vite. 

Autour du livre:

  • Livre dédicacé au Salon du Livre de Poche de Saint-Maur 2017




3 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a peu et je suis complètement de ton avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de découvrir ses autres titres!!
      PS: merci de ta visite sur mon blog, je suis régulièrement le tien que j'aime beaucoup!

      Supprimer
  2. Un roman dont je garde un excellent souvenir, mais qui a déclenché surtout l'envie de découvrir l'auteure :-)

    RépondreSupprimer