Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


mercredi 27 septembre 2017

Mon gamin (Pascal Voisine)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Calmann-Lévy (16 Août 2017)
235 pages
ISBN-10: 2702161820
ISBN-13: 978-2702161821
Genre: Contemporain
Lu le: 24 Septembre 2017
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

Cet été 1977, un été de vinyles, de chaleur et de baignades, Thierry a 14 ans et découvre la musique, les premiers émois, les montagnes russes de l’adolescence où tout est à la fois morne et intense.
Il passe ses journées avec son meilleur ami, Francis, un handicapé mental qui vit à l’hôpital psychiatrique voisin depuis toujours. Le gentil Francis adorait la mère de Thierry, et va chaque semaine poser un petit caillou sur sa tombe. Il a vu naître Thierry, qu’il appelle «  mon gamin  », et lui voue une amitié joyeuse et entière.

Mais le destin s’appuie souvent sur pas grand-chose. Un infirmier tatoué fan d’Elvis, une belle-mère trop jeune et trop jolie, une guitare à deux manches, un chat bien curieux… Et tout bascule.

Quarante ans après ce mois d’août 1977, Thierry, devenu un chanteur à succès sous le nom de Marc Alder, va enfin découvrir la vérité sur les quelques jours qui ont changé toute sa vie.

Mon avis:

            Merci aux éditions Calmann-Lévy pour m’avoir de nouveau fait confiance et solliciter afin de choisir parmi leurs livres faisant partis de la rentrée littéraire. Une amitié hors norme, un retour sur les terres natales, des retrouvailles peu propices, un hôpital psychiatrique, des secrets à déterrés, le tout avec une pointe de rock’n roll, il ne m’en fallait pas plus pour m’attirer et m’intriguer. Mon Gamin s’est révélé être à la hauteur de mes espérances, offrant un bon moment de lecture et avec surtout une très jolie plume, qui m’a subjugué dés le début et qui est très prometteur pour un premier roman!

Points de vue/Critiques:

L’histoire, l’intrigue, sa construction, les personnages tout m’a plu dans ce roman. L’histoire se concentre sur Marc Adler, le Thierry du présent qui retourne dans le village de son enfance afin d’assister aux funérailles de sa belle-mère et le Thierry adolescent de 14 ans. Et certains chapitres sont du point de vue de Francis, l’ami de Thierry, celui qui l’appelle « mon gamin ». Ces alternances de personnages et d’époque apporte du rythme et un certain dynamisme mais ce que j’ai vraiment apprécié, se sont les dates citées au début de chaque chapitre. On sait ainsi où l’on va, c’est carré, c’est clair et net, il n’y a pas d’interrogations ou de faux mystères à voir là-dedans. 

Dés le premier chapitre, j’ai été convaincue par la plume de Pascal Voisine. Difficile à décrire, elle n’a rien de vraiment hors du commun mais l’auteur utilise des mots justes, les situations sont claires et on retrouve parfois une petite note qui étincelle et qui nous laisse miroiter des choses à venir. Bref, la lecture se fait vraiment de manière fluide et c’est très agréablement surprenant pour un premier roman, bravo!

L’intrigue du roman m’a plu du début à la fin. Jusqu’à ce que l’on découvre le véritable secret de Thierry (que je n’avais pas vu venir), le rythme apporté selon la balance descriptions/révélations est juste parfait. À partir de là, l’histoire est loin de se terminer puisque l’auteur poursuit en développant le personnage de Thierry. On comprend encore mieux son évolution afin de devenir Marc Adler. Et l’impact et les conséquences de ce fait divers dans ce petit village vont aussi être développés par l’auteur sur tous les autres personnages. A noter que le chapitre consacré au personnage central de ce fait divers et son « vécu » heures après heures et même jour après jour est juste exquis, inattendu et totalement original! 

En bref:


            « Mon gamin » a su tenir toutes ses promesses initiales. Avec une très jolie plume, étonnante et prometteuse pour un premier roman, Pascal Voisine a su insuffler beaucoup de thèmes à travers son histoire tout en tenant le lecteur dans une situation d’attente et d’envie pour en savoir plus en étant témoin des évènements passés. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire