Mes derniers avis ROMANS: 

Mes derniers avis BD & Mangas

  Mes derniers avis BD et MANGAS:  


samedi 30 septembre 2017

Chambres noires, tome 2: Chasse à l'âme




Scénario: Olivier Bleys
Illustrations: Yomgui Dumont
Nationalité des auteurs: Française
Editions Vents d'Ouest (28 septembre 2011)
56 pages
ISBN-10: 2749305993
ISBN-13: 978-2749305998
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 19 Septembre 2017
Ma note: 13/20



Résumé/4ème de couverture:

Louise et Tristan, les jumeaux Pénouquet, ont été enlevés. La famille mène l’enquête.
Lazare et Bertille ont déchiffré le message du fantôme intrus sur les photographies, mais sont maintenant aux prises avec la police. L’oncle Arsène et Gang fréquentent la table d’un bien étrange personnage. Ninon explore l’au-delà, et Samson le fond de sa bouteille… Sur tous plane l’ombre venimeuse de la Salamandre!
Les Pénouquet échapperont-ils aux griffes de leurs ennemis?

Mon avis:

            Autant comme le premier tome fut une belle surprise, autant ce deuxième tome a eu l’effet soufflet et mon intérêt et mon engouement sont retombés. Le problème est venu du fait que tout au long de ma lecture, je n’ai pas pu me défaire l’idée que j’avais loupé un épisode. J’avais lu le premier tome pas si longtemps avant, mais je ne me rappelais plus le final et plus particulièrement le final raconté dans le prologue du second tome! 
Et du coup, le fait d’avoir tous les personnages de la famille Pénouquet dispachés, avoir seulement quelques pages sur certains et puis on passe à d’autre, cela à atténuer l’effet famille. Ajoutons à cela que l’on oublie totalement la gentille petite arnaque de la famille, la magie n’a donc pas opéré. 

En bref:

            Un deuxième tome qui m’a dérouté et qui m’a laissé sur le bord de la route. Pas vu ou pas compris la transition, le passage entre les deux tomes. De plus, dans cette suite, on ne retrouve pas tout ce qui a fait le charme de la famille Pénouquet à leur présentation.

Autour du livre:

  • Tome 1: Esprit es-tu là? (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire