Mes derniers avis romans:

samedi 30 septembre 2017

Autobiographie d'une fille gaga




Scénario et Illustrations: Diglee
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Marabout (19 janvier 2011)
144 pages
ISBN-10: 2501063996
ISBN-13: 978-2501063999
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 21 Septembre 2017
Ma note: 17/20




Résumé/4ème de couverture:

            Je m'appelle Diglee, j'ai 22 ans, une sœur dingo et géniale, un homme roux, une Best Friend Forever qui me supporte depuis 10 ans, une mère super canon, et trop de cellulite pour mon IMC, malgré mes chorées diaboliques sur Lady Gaga. Et comme ma vie intéresse tout le monde, hein, bah .. J'en ai fait un blog. Et puis de ce blog, j'en ai fait un livre. Voilà.

Mon avis:

            Les blogs de fille où la personne parle de sa vie, j’en suis pas fan (je connaît pas cette personne, elle raconte sa vie donc je m’en fiche!). Donc en sachant que cette bande-dessinée est issue d’un blog personnel, j’ai eu un peu peur. Et puis finalement ça était une jolie découverte, et une véritable bouffée d’air à la lecture.

Points de vue - Critiques:

Maureen Wingrove, alias notre héroïne Gaga, nous livre ici sa vie certes, mais plutôt focalisée sur sa famille (avec sa petite soeur) et sur les trucs de filles. Ce n’est pas totalement centré sur son égo, et c’est ce qui finalement m’a plu et m’a happée. En effet, toutes les situations qu’elle met en scène (de façon très courte et donc totalement percutante) s’adresse à toutes les filles! Diglee ajoute en plus beaucoup de peps et un grain de folie. On arrive donc à s’identifier puisqu’elle nous fait prendre conscience que nous sommes finalement un peu toutes les même (c’est rassurant) et ça fonctionne!  

La mise en page s’apprête parfaitement puisque l’on retrouve les dessins girly et vitaminés directement sur des pages blanches, sans vignette, sans cadre et avec plein de couleurs. L’énergie et l’optimisme transpire donc aussi à travers les illustrations et leur mise en scène.

En bref:

            Cette bande-dessinée apporte un véritable petit vent de fraicheur durant votre moment de lecture et vous vous dites que finalement, nous les filles, nous fonctionnons toutes un peu de la même manière. Les situations que nous met en scène Diglee sont cocasses, drôles et véridiques! On en redemande!

Autour du livre:
  • Tome 2: Confessions d’une Glitter Addict
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Wika, tome 2: Wika et les fées noires



Scénario: Olivier Ledroit
Illustrations: Thomas Day
Nationalité des auteurs: Française
Editions Glénat (12 Octobre 2016)
Collection
64 pages
ISBN-10: 2344003711
ISBN-13: 978-2344003718
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 24 Septembre 2017
Ma note: 19/20



Résumé/4ème de couverture:

            Il était une fois, il n’y a pas si longtemps, une fée du nom de Wika Grimm. Rescapée du massacre de sa noble famille, privée de ses ailes, elle a vécu des années durant dans l’anonymat, ainsi soustraite à la fureur du roi Obéron, meurtrier de ses parents… Demasquée par sa véritable nature, traquée, la jeune Wika s’est perdue dans la lande des Formoires. Là, après avoir vaincu les loups de sang royal lancés à ses trousses, elle fait la connaissance de sFées noires, qui elles aussi ont un compte à régler avec le roi Obéron. Mais l’aide de ces sombres marraines n’est pas totalement désintéressée… et pour prix de la la maîtrise de ses pouvoirs, Wika va devoir prêter allégeance. Tandis qu’à Avalon, le tyran et sa maîtresse au coeur d’épines, la Dame Blanche, tissent non sans perversité le destin de leur ennemie jurée.

Mon avis:

            On l’aura attendu longtemps ce deuxième tome!! Mais quand on sait, quand on connait les illustrations de malades de cette bande-dessinée, on comprend qu’il faut plusieurs années aux auteurs pour faire un nouveau tome!!
Malgré toute cette patience, l’histoire revient très bien mémoire et se développe selon un rythme parfait pour ne pas perdre en cours de route le lecteur que se soit pour cause de rapidité ou de lenteur. De plus, on en prend toujours plein les yeux grâce à la richesse des illustrations, pour lesquelles on pourrait rester des heures à regarder!

Points de vue - Critiques:

L’intrigue de l’histoire prend une tournure tout de même assez classique avec une héroïne pourvu de super pouvoirs qui est poursuivie par un roi tyrannique et méchant à laquelle on ajoute une histoire de liens familiaux. Néanmoins, il est intéressant de retrouver tout cela dans cet univers des fées (féminin et masculin!) que l’on a plutôt l’habitude de représenter comme un peuple pacifiste composé de petites créatures féminines ailées. Ici, il s’agit d’un peuple humanoïde dans lequel on retrouve comme dans beaucoup de sociétés de l’amour, de la haine, de la vengeance, des complots et de la force. Bref, le monde féérique tout beau et gentil en prend un certain coup!

Le texte est vraiment bien travaillé, les mots parfaitement choisis pour cadrer et resituer l’histoire et les enjeux depuis le premier tome, et l’on retrouve même de l’humour. J’ai ainsi trouvé le texte de ce deuxième tome plus soigné que le premier avec notamment les petits carrés réservés à la narration qui apportent une touche extérieure rappelant les contes. 

Enfin, pour les illustrations on pourrait passer des heures à en parler et à regarder. Toujours composées d’une myriade de détails dans chaque vignette, cela ne s’arrête pas à ces dernières. En effet, le terme de vignettes n’est pas approprié pour Wika puisque vous pouviez oublier l’image de la bande-dessinée composée d’une succession de vignettes carrées les unes à la suite des autres. Ici, on a véritablement des planches entières (double page ou non) dans lesquelles on retrouve des cadres de toutes tailles et de toutes formes. Et les encadrements participent eux-mêmes au décor, bref tout est travaillé, y compris la numérotation des pages (vous voyez un peu jusqu’où on va…?).

En bref:

            Un univers extrêmement riche, des personnages charismatiques, un scénario accrocheur et qui coule de source et surtout des illustrations magnifiques sur lesquelles on pourraient rester des heures pour les contempler, bref, il faut absolument lire cette bande-dessinée qui est encore une fois, avec ce second tome, une véritable merveille!

Autour du livre:

  • Tome 1: Wika et la fureur d’Obéron (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Chambres noires, tome 2: Chasse à l'âme




Scénario: Olivier Bleys
Illustrations: Yomgui Dumont
Nationalité des auteurs: Française
Editions Vents d'Ouest (28 septembre 2011)
56 pages
ISBN-10: 2749305993
ISBN-13: 978-2749305998
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 19 Septembre 2017
Ma note: 13/20



Résumé/4ème de couverture:

Louise et Tristan, les jumeaux Pénouquet, ont été enlevés. La famille mène l’enquête.
Lazare et Bertille ont déchiffré le message du fantôme intrus sur les photographies, mais sont maintenant aux prises avec la police. L’oncle Arsène et Gang fréquentent la table d’un bien étrange personnage. Ninon explore l’au-delà, et Samson le fond de sa bouteille… Sur tous plane l’ombre venimeuse de la Salamandre!
Les Pénouquet échapperont-ils aux griffes de leurs ennemis?

Mon avis:

            Autant comme le premier tome fut une belle surprise, autant ce deuxième tome a eu l’effet soufflet et mon intérêt et mon engouement sont retombés. Le problème est venu du fait que tout au long de ma lecture, je n’ai pas pu me défaire l’idée que j’avais loupé un épisode. J’avais lu le premier tome pas si longtemps avant, mais je ne me rappelais plus le final et plus particulièrement le final raconté dans le prologue du second tome! 
Et du coup, le fait d’avoir tous les personnages de la famille Pénouquet dispachés, avoir seulement quelques pages sur certains et puis on passe à d’autre, cela à atténuer l’effet famille. Ajoutons à cela que l’on oublie totalement la gentille petite arnaque de la famille, la magie n’a donc pas opéré. 

En bref:

            Un deuxième tome qui m’a dérouté et qui m’a laissé sur le bord de la route. Pas vu ou pas compris la transition, le passage entre les deux tomes. De plus, dans cette suite, on ne retrouve pas tout ce qui a fait le charme de la famille Pénouquet à leur présentation.

Autour du livre:

  • Tome 1: Esprit es-tu là? (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque