Mes derniers avis romans:

jeudi 29 juin 2017

Miss pas touche, tome 2: du sang sur les mains



Scénario: Hubert
Illustrations: Kerascoët
Nationalité des auteurs: Française
Editions Dargaud (2 Mars 2007)
Collection Poisson Pilote
48 pages
ISBN-10: 2205059025
ISBN-13: 978-2205059021
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 25 Juin 2017
Ma note: 17/20



L’histoire:

            Après la mort de sa soeur, Blanche continue de mener son enquête dans une maison close, «le Pompadour», qui semble avoir un lien avec cette disparition.

Blanche y fait la connaissance de personnages souvent hauts en couleur et, parfois, particulièrement inquiétants, comme celui que l’on appelle «Monsieur ». Blanche pense avoir affaire à l’assassin de sa soeur, mais rien n’est vraiment sûr. Et que penser de « Joli Coeur », autre personnage dangereux, tout comme « Le Rouquin » qui s’avère tout aussi tordu ? Et que dire de Judith qui semble tenir les filles d’une main de fer sans oublier l’énigmatique Miss Jo dont le rôle sera ici déterminant ? D’abord apparue comme une oie innocente, Blanche basculera elle même dans une violence irréversible, prête à tout pour découvrir enfin la vérité… Ce qui sera le cas dans ce deuxième volume, constituant ainsi un diptyque inoubliable.

Mon avis:

            Avec le premier tome, on en prenait déjà plein les yeux avec un scénario qui décoiffe, mais je crois que ce deuxième tome bat des records! L’histoire va à cent mille à l’heure, on enchaine sans cesse et sans transitions les évènements et les péripéties ce qui fait que l’on a l’impression de lire une bande-dessinée de plus de 70 pages! Il faut dire aussi que ce tome est beaucoup plus crash et sanglant que le premier, mais les dessins presque façon cartoons apaisent le tout et apporte vraiment une petite touche de douceur et de légèreté, ne faisant pas sombrer cette série dans le sombre et le glauque. 

J’ai été surprise par le dénouement, qui non seulement étonne quand aux coupables, car je n’ai rien soupçonné, mais qui montre aussi une sentence sévère et franche. Et même si l’histoire de ce dyptique est close, on sent tout de même une petite pointe de mystère qui reste en suspens au dessus de la tête de Blanche. 

En bref:

            Ce deuxième tome de ce dyptique est une petite pépite qui émet plein d’étincelles! Avec des illustrations qui apportent de la douceur, le scénario nous en met plein la tête avec une succession d’actions et de rebondissements pour aboutir à un final surprenant.

Autour du livre:
  • Tome 1 : La vierge du bordel (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire