Mes derniers avis romans:

mercredi 28 juin 2017

Miss pas touche, tome 1: La vierge du bordel



Scénario: Hubert
Illustrations: Kerascoët
Nationalité des auteurs: Française
Editions Dargaud (5 Mai 2006)
Collection Poisson Pilote
48 pages
ISBN-10: 2205058118
ISBN-13: 978-2205058116
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 9 Juin 2017
Ma note: 17/20



L’histoire:

            Paris, années 30. 
Deux sœurs, Agathe et Blanche, profitent pleinement de la vie. Blanche, jeune femme de ménage timide et craintive, envie sa sœur qui sort chaque nuit à peine effrayée par les rôdeurs qui s’attaquent aux jeunes filles sur les berges de la Marne. Mais cette insouciance bascule du jour au lendemain après le drame qui entraîne la mort d’Agathe.
Désemparée, Blanche n’a plus qu’une idée en tête : retrouver le meurtrier de sa sœur, quitte à fréquenter les lieux les plus improbables !

Mon avis:

            Voici une bande-dessinée qui renierait rien aux bons polars! Et sortir des sentiers battus classiques de la bande-dessinée, un personnage aux antipodes que là où elle se retrouve, le tout baignant dans le vieux Paris des années 30, c’est super réjouissant!

Blanche, au tempérament pur et timide mais à la détermination féroce, se retrouve donc employée dans un bordel de luxe afin d’enquêter seule pour le meurtrier de sa soeur. Autant dire qu’une vierge dan un bordel nous offre évidemment des situations drôles et cocasses évidemment basées sur le décalage de la situation et soulignées par un graphisme particulièrement jovial. 

Les auteurs se sont surtout amusés à composer une pittoresque galerie de portraits : la mère maquerelle, le commissaire, et surtout un éventail étonnant de filles de joie qui se comportent comme des adolescentes dans un couvent. C’est d’ailleurs un des points forts de l’album : malgré un thème aussi scabreux, Hubert réussit ainsi à ne jamais sombrer dans la vulgarité ou le voyeurisme. Lancée sur un ton léger, l’histoire conserve toujours son dynamisme et sa fantaisie malgré des événements tragiques ou des situations pas forcément reluisantes.
Paradoxalement, le détachement et l’apparente désinvolture avec laquelle sont traités certains sujets (le crime, Blanche mise à la rue, la cruauté des filles entre elles…) renforce le potentiel émotionnel de l’histoire.

Même si les dessins restent sur un ton jovial, je n’y ai pas plus adhéré que ça (c’est d’ailler la raison pour laquelle j’avais hésité à emprunter cette bande-dessinée). Heureusement les couleurs sont très vives ce qui contribue à plonger le lecteur dans différentes ambiances et différents thèmes.

En bref:

            Une super découverte qu’est « miss pas touche » qui nous fournit un bon polar dans les années 30 à Paris, ponctué de situations drôles et décalantes, avec toute une myriade de personnages pittoresques! 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire