Mes derniers avis romans:

lundi 5 juin 2017

Ma vie posthume, tome 2: Anisette et formol




Scénario: Hubert
Illustrations: Zanzim
Nationalité des auteurs: Française
Editions Glénat (13 Mars 2013)
48 pages
ISBN-10: 2723487350
ISBN-13: 978-2723487351
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 30 Mai 2017
Ma note: 16/20



L’histoire :

            Rien ne va plus pour Emma depuis qu'elle s'est réveillée morte au beau milieu de son salon... Loin de reposer en paix, la vieille dame se met paradoxalement à revivre sous le coup de l'indignation devant son propre assassinat ! Emma a désormais une compagne dans cette étrange adversité, sa copine Line, ornée elle aussi d'un bel impact de balle sur le front. Et Pierre, lui, est-il vraiment mort et toujours enterré ? Comment enquêter quand on est macchabée ?

Mon avis:

            J’avais beaucoup aimé le premier tome de part son histoire assez hors du commun, mêlant humour et mystère. En effet, depuis longtemps veuve, Emma découvre qu’elle a été assassinée mais continue de « vivre » en bonne zombie tout en essayant de se fondre dans le commun des mortels afin de savoir qui a pu s’en prendre à elle! Le premier tome se terminait en plus sur une jolie pointe de surprise.

J’avais donc hâte de connaître la conclusion de ce dyptique qui lève le voile sur tous les mystères et qui est plein d’actions. Entre l’assassin de vieille dame, les recherches menées par Pierre dans les archives de la ville, Annie, l'aide à domicile, qui découvre qu'elle fait le ménage chez deux mortes-vivantes, la foule terrorisée qui s'empresse de brûler la maison des horreurs, rien de va plus pour Emma et Line qui sont contraintes de s’enfuir pour mener l’enquête et sauver leur peau. 

Prévisible dès le premier tome, le dénouement de l'intrigue politico-financière (qui tue et pourquoi) se dévoile comme prévu, mais cela est secondaire tant l'intérêt est capté par cette folle histoire de vieillards qui aspirent à une meilleure mort et par la façon inattendue et truculente dont les vilains seront châtiés à la fin.

En bref:

            Comédie morbide et grinçante, Ma Vie Posthume est aussi le récit d'une grande histoire d'amour comme il en existe peu. C'est une leçon de vie avec ses hauts et ses bas, ses disputes et ses joies. Cette jolie petite saga atypique donne aussi corps à ce couple indestructible d'amants qui traverse la deuxième partie du XXième siècle et tous ses bouleversements. 

Autour du livre:
  • Tome 1: Ne m’enterrez pas trop vite (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire