Mes derniers avis romans:

mercredi 28 juin 2017

Enola Holmes, tome 3: le mystères des pavots blancs





Scénario et Illustrations: Serena Blasco
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Jungle (16 Novembre 2016)
63 pages
ISBN-10: 2822215693
ISBN-13: 978-2822215695
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 14 Juin 2017
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture :

Londres, printemps 1889. Le Docteur Watson est introuvable ! 
Voici une nouvelle enquête qui intéresse aussi bien Enola Holmes que son frère Sherlock. Pour cela, Enola doit se construire un nouveau personnage, le dernier ayant été démasqué lors de sa dernière enquête. Cette fois-ci, point de vieille demoiselle ou de jeune fille ingénue, elle va se transformer en véritable lady, élégante et raffinée. 
Rendant visite à Mrs Watson, elle aperçoit un bouquet étrange. Selon le langage des fleurs, le message qu'il transmet est "malchance", "mort", "vengeance". Mauvais présage ?

Mon avis:

            Plus je découvre Enola Holmes au travers de ses enquêtes, plus j’ai l’impression de découvrir une jeune fille avec une certaine maturité et non une enfant de 14 ans à peu prés, comme décrit dans le premier tome du roman.
Contrairement à son frère, Enola doit elle mener à bien ses investigations en étant déguisée. Et n’ayant plus de couvertures depuis l’affaire Lady Alistair, Enola doit une nouvelle fois dénicher un nouveau déguisement. Et cette fois-ci, pour en plus interroger Mrs Watson, quoi de mieux et de plus simple que se déguiser en dame! C’est sûrement d’ailleurs ces changements de costume (et donc le changement de scénario et de crédibilité allant avec) qui font que Enola semble plus âgée. 

L’enquête menée par Enola est assez bien ficelée et on se prête volontiers au jeu. Néanmoins, pas rapport aux tomes précédents, j’ai trouvé que l’on été moins en présence de messages codés en lien avec sa mère et les fleurs.

En bref:

            Une nouvelle enquête attrayante d’Enola Holmes, qui semble de plus en plus mature au fil de ses déguisements et personnages mais dans laquelle elle semble moins proche de son frère ou de sa mère.

Autour du livre:
  • Tome 1: La double disparition (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: L’affaire Lady Alistair (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



1 commentaire:

  1. Le lien avec les frères et la mère va se faire plus avec la suite si j'ai bonne mémoire des romans ^^ Ce troisième tome, j'en garde un bon souvenir, et cette BD m'a vraiment enchantée avec ses illustrations. J'ai hâte de voir les tomes suivants.

    RépondreSupprimer