Mes derniers avis romans:

mardi 2 mai 2017

Tous nos jours parfaits (Jennifer Niven)




Titre original: All The Bright Places
Traduction: Vanessa Rubio-Barreau
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Gallimard (17 Septembre 2015)
377 pages
ISBN-10: 2070663337
ISBN-13: 978-2070663330
Genre: Young Adult
Lu le: 27 Avril 2017
Ma note: 17/20



L’histoire:

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante: l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Mon avis…:

            Considéré comme un indispensable du Young Adult, j’étais curieuse de ce titre. Je me suis laissée portée par l’histoire des deux adolescents que j’ai trouvé l’un et l’autre très attachants et on peut dire que j’ai voyagé parmi mes ressentis allant de la joie et de l’allégresse pour se terminer par le fait d’être soufflée et énervée! Bref, j’ai aimé^^!!

Points de vue/Critiques:

La rencontre de Violet et Finch est vraiment peu ordinaire mais semble tout à fait crédible avec même son petit côté romantique. Autant dire que l’on sait d'ors et déjà dés début du livre dans quoi on met les pieds. Ensuite, leur rapprochement continue parfaitement sur cette lancée. Il est vrai que la personnalité totalement désopilante de Finch y est pour beaucoup et l’on comprend parfaitement pourquoi au lycée, l’étiquette de « fêlé » lui colle à la peau… J’ai adoré la personnalité de Finch, sa répartie nonchalante, sa liberté, sa justesse et je comprend parfaitement comment Violet est tombée sous son charme, logique!
Et à partir du moment où les deux jeunes ne forment plus qu’un couple, j’ai vraiment aimé leur relation passionnée qui m’a même mis des papillons dans le ventre!

Bon évidemment tout n’est pas tout rose pour nos jeunes protagonistes qui traînent chacun leurs casseroles. Si vous n’avez pas pu le livre, à partir de ces lignes, attention je risque de vous spoiler un peu, mais difficile de faire autrement. 
Ainsi, Violet n’arrive pas à sortir la tête de l’eau suite au décès de sa soeur. Sans cette dernière, elle doit continuer de vivre, trouver une nouvelle place dans sa famille dont le douloureux sujet est encore tabou. Les réactions, les émotions, les ressentis et la personnalité entière de Violet m’ont plu, tout est justement dosé.
Finch, quand à lui, est le personnage qui m’a fait passer de A à Z au niveau de mes ressentis. Autant comme je l’ai adoré dés les premières pages, autant je l’ai détesté à la fin! Mais une des choses qui m’ont fait avoir ce sentiment négatif à son égard, c’est que tout au long du livre, je n’avais pas compris son mal-être et sa maladie!!! Ou plutôt, je me suis totalement trompée! J’étais persuadée que Finch était victime de la maladie du sommeil alors qu’il est bipolaire… Je n’ai compris la maladie de Finch qu’en lisant la note de l’auteur en fin d’ouvrage. J’ai pris ses phases « d’éveil » au sens propre, il dit qu’il dort des jours voire des mois entiers, et je n’ai pas « cru » à ses recherches sur les tentatives de suicides. Alors est-ce que c’est moi qui ai mal compris et mal perçu le texte et les indices ou est-ce l’auteure qui a mal su manier son personnage…? Il faudrait que je relise le livre en sachant maintenant le vrai.
Ensuite, j’ai détesté Finch évidement par son geste final que j’ai trouvé très lâche. Tout au long du livre et de son histoire avec Violet, il l’a aidé à refaire surface, à retrouver le goût de vivre et alors qu’elle commence vraiment à voir le bout du tunnel, rebolote pour elle, elle doit à nouveau subir un drame. Après la mort de sa soeur, l’histoire se répète. C’est tellement cruel! C’est même un peu sadique ce qu’a fait Finch, puisque c’est lui donné une étincelle d’espoir et c’est la lui reprendre au plus mauvais moment, lui faucher l’herbe sous le pied. 
Mais dernière cet énervement et cette frustration envers Finch que j’ai tout de même adoré, je vois et j’ai ressenti toute la beauté et le romantisme de l’histoire. Très paradoxal, mais c’est tout le génie de ce livre!

En bref:

            Un roman atypique par le thème principal abordé mais surtout par le ressenti que l’on peut avoir à la fin de la lecture. Les personnages sont vraiment attachants et on vit avec eux une belle histoire romantique, mais la fin du livre nous plonge dans le déni, le déchirement, la frustration ou la colère. Ce livre nous fait donc voyager dans les émotions et ne peut laisser certainement pas indifférent. 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque 



6 commentaires:

  1. Ce livre avait été un vrai coup de coeur quand je l'ai lu tout début 2016. J'avais ri et surtout beaucoup pleuré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hahaha oui j'ai lu ta chronique et je me souviens que ce livre t'avais retournée comme une crêpe! ;)

      Supprimer
  2. J'ai aimé mais pas aussi emballée que toi. J'ai eu du mal à m'accrocher aux deux protagonistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha oui je comprends, si tu n'a pas plus accrochée aux personnages, ça aine pas...^^

      Supprimer
  3. Sans être un coup de coeur, il est marquant et j'en garde un excellent souvenir. Triste, plein de vie, drôle, sympathique, j'avais beaucoup aimé le récit et les personnages, en particulier Finch.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est ça, beaucoup de sentiments à la lecture, et les personnages (notamment Finch) apportent beaucoup!

      Supprimer