Mes derniers avis romans:

mardi 23 mai 2017

Quelques jours de nos vies (Clare Swatman)




Titre original: Before You Go
Traduction: Claire-Marie Clévy
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Presses de la Cité (11 Mai 2017)
360 pages
ISBN-10: 2258137586
ISBN-13: 978-2258137585
Genre: Contemporain
Lu le: 16 Mai 2017
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture:

            Zoe et Ed étaient prédestinés à s'aimer. Aujourd'hui, en couple depuis vingt ans, ils traversent côte à côte les plaines et les sommets de la vie conjugale. Comme un couple de vingt ans, ils s'embrassent tous les matins. Sauf que ce matin-là, Zoe est excédée et envoie balader Ed... qui meurt, fauché par un bus. Comment Zoe pouvait-elle savoir que c'était la dernière fois qu'elle le voyait ? Mais était-ce vraiment la dernière... ? 
Quelque temps plus tard, Zoe se réveille dans sa chambre de jeune fille. La vie semble lui avoir offert une seconde chance : revivre les moments les plus importants de son histoire avec Ed. Et les revivre en mieux, afin d'en changer le destin... 

Dans ce roman chatoyant d'émotion, Clare Swatman brosse le portrait d'un homme et d'une femme et interroge les ressorts du couple, confronté aux problématiques du deuil ou de l'infertilité.  Quelques jours de nos vies séduira toutes celles et tous ceux qui n'ont pas honte 
de pleurer en lisant un bon roman. Préparez vos mouchoirs !

Mon avis…:

Ce livre est une jolie surprise! En effet, ce sont les éditions Presses de la Cité qui me l’ont envoyé spontanément, donc merci à eux pour cet envoi et pour m’avoir fait confiance! Effectivement, ce livre avec sa couverture magnifique que j’ai longtemps caressé à sa réception pour mieux m’en imprégner (^^) et son résumé de 4ème de couverture me convenait parfaitement et répondait clairement à ce que j’aime lire!
Au final, ce n’a pas été un coup de coeur et je n’ai pas sorti les mouchoirs comme annoncés dans le résumé, mais j’ai tout simplement passé un bon moment de lecture, léger et frais, de circonstances parfaites pour le début des beaux jours!

Points de vue/Critiques:

« Quelques jours de nos vies » est le premier opus de Clare Swatman et même si aucune erreurs ou désagréments majeurs n’est à révéler, on sent tout de même que nous sommes en présence d’un premier livre. De façon générale, que se soit dans l’histoire, les faits et évènements, et même dans les personnages, il manque un petit quelque chose qui nous pousse à aller plus en profondeur.

En effet, c’est à travers le personnage de Zoé que l’on suit l’histoire, et je dois avouer que je n’ai pas réussi à m’attacher à ce personnage, que je n’ai jamais réussi à comprendre et qui m’a parfois énervée. 
Du jour au lendemain, Zoé se retrouve à revivre les journées marquantes de son passé. Une aubaine, une chance mais quelle bizarrerie! Il y a donc ce côté mystique et surnaturel qui ne semble pas plus la désarçonner que ça même si elle se pose des questions. Alors, certes les interrogations sont bien présentes dans son esprit, mais elle semble facilement et rapidement passer outre. Je trouve assez étrange qu’elle n’essaie pas plus de tergiverser dessus, interroger des personnes, ou simplement chercher des informations sur ce phénomène qui est tout de même plus que déroutant! 
De plus, et là où elle m’a agacé, c’est le fait que revivre son passé est une opportunité inconsidérable! Réparer ses erreurs, gommer ses regrets et/ou remords, agir différemment: tant de possibilités sont offertes! Et Zoé sait tout cela au fond d’elle-même, elle a parfaitement conscience du fait qu’un battement d’ailes d’un papillon peut avoir de fâcheuses répercussions à l’autre bout de la planète. Elle sait donc qu’elle doit agir différemment dans son passé pour changer son présent. Et elle nous le fait clairement savoir. Néanmoins, j’ai eu l’impression qu’elle ne faisait rien!!! Est-ce qu’elle a simplement agit de façon subtile (trop subtile pour moi?) ou est-ce par peur que de grandes actions auraient de trop grandes répercussions? Bref, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de pensées chez Zoé qui n’étaient pas assez traduites en action...

Malgré cet embarras que j’ai ressenti avec le personnage de Zoé, ce livre reste néanmoins une belle histoire, dans lequel l’auteure arrive parfaitement à nous embarquer dans ce retour en arrière improbable et à nous faire saliver sur ce qui va se passé. On est véritablement tenu en haleine jusqu’à cette belle fin que j’avais tout de même plus ou moins vu venir. Tout au long de ma lecture, et même une fois le livre refermé, j’ai trouvé que Clare Swatman avait une plume que j’ai tout de suite comparée, par la similitude du scénario, à celle de Nicholas Sparks. Il s’agit donc d’une auteure à surveiller de prés qui ne peut qu’améliorer et apporter plus de profondeur à l’histoire et aux personnages dans ses prochains livres!

En bref:

            Une belle histoire fraîche, enivrante, avec un petit côté de suspense qui nous emmène doucement sur les sentiers de la rêverie mystique. Avec une belle lecture, ce livre ne sera pas un coup de coeur par manque de profondeur dans l’histoire et surtout dans le personnage principal qui m’a gêné. Mais dans lignée de Nicholas Sparks, cette auteure semble tracer son chemin!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire