Mes derniers avis romans:

lundi 8 mai 2017

Les enquêtes d'Enola Holmes, tome 2: l'affaire Lady Alistair




Scénario et Illustrations: Serena Blasco
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Jungle (25 Mai 2016)
Collection Miss Jungle!
64 pages
ISBN-10: 2822214069
ISBN-13: 978-2822214063
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 6 Mai 2017
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture :

Londres, 1889.
La jeune soeur du célèbre Sherlock Holmes, Enola Holmes, a décidé de vivre seule, suite à la disparition soudaine de sa mère.
Après avoir échappée à la vigilance de ses frères, et sous couvert d une fausse identité, elle ouvre un cabinet de "spécialiste en recherches, toutes disparitions ». A sa grande surprise, son premier client est le Dr Watson en personne!, qui cherche précisément à la retrouver et qui ne la reconnaît pas.
Si Enola ne peut aider Watson, elle s’intéresse en revanche à un autre cas qu’il lui mentionne: la disparition dans les dangereux bas-fonds de Londres de la jeune fille d’un baronnet, Lady Cecily Alistair, une adolescente loin d’être bien comme il faut… 

Mon avis:

Contrairement au premier tome que j’avais également lu en roman et dont je connaissais donc la finalité, pour ce second tome, je découvre uniquement l’histoire par le biais de la bande-dessinée. Et j’ai ainsi beaucoup plus apprécié ma lecture.  

Dans ce tome, on retrouve une Enola Holmes beaucoup plus mature et réfléchie que le premier tome où elle n’était encore qu’une enfant qui fugue pour retrouver sa mère et par la même occasion pour faire front à ses frères et à leurs idéaux féminins. On retrouve donc Enola à la fois dans la peau d’une secrétaire de détective, d’une nonne muette sortant la nuit ou dans celle d’une lady. Sous toutes ces couvertures, Enola peut donc agir seule et enquêter sur de mystérieuses disparitions. Cela lui permet également de rester près de ses frères, en particulier Sherlock, qui s’inquiètent beaucoup à son sujet. On sent chez Enola une volonté de garder sa liberté et donc de se cacher, mais on sent qu’elle ne veut pas non plus créer de la peine et des soucis à son frère. 

Le fait qu’Enola se soit installée à Londres à côté de son célèbre frère, nous amène donc à côtoyer de prés Sherlock et tout ce que l’on connait du célèbre détective: son fidèle ami Watson, la maison au 221 Barker Street, le violon de Sherlock ainsi que sa pipe et son matériel de chimie. En suivant les aventures d’Enola Holmes, on s’attende ton espère foyer un tant soit peu Sherlock Holmes et c’est chose faite et réussie puisque cette petite intrusion ne prend pas la part belle de l’enquête d’Enola.

L’album se termine sur le carnet secret d’Enola, petit guide du bon enquêteur comprenant de nombreuses notes détaillées sur tous les éléments d’investigation et les détails de l’histoire. Cette annexe est une excellente idée qui enrichie judicieusement l’album.

En bref:

            Sans connaître l’histoire sous forme de roman, j’ai beaucoup apprécié cette nouvelle enquête d’Enola Holmes qui fait preuve de plus d’intelligence et de maturité puisqu’en étant à Londres, elle doit garder son identité sécrète sous les yeux de son célèbre frère, Sherlock Holmes. 

Autour du livre:
  • Tome 1 : la double disparition (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire