Mes derniers avis romans:

lundi 24 avril 2017

Un doux pardon (Lori Nelson Spielman)



Titre original: Sweet Forgiveness
Traduction: Laura Derajinski
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket (2 Juin 2016)
numéro 16415
442 pages
ISBN-10: 2266260138
ISBN-13: 978-2266260138
Genre: Chick-lit
Lu le: 11 Avril 2017
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

Il suffit parfois d'une simple pierre pour faire basculer le destin. 
Une simple pierre ou plutôt deux, arrivées par la poste. Hannah Farr, animatrice télé en plein flottement tant professionnel qu'amoureux, se trouve ainsi face à un choix. 
Renvoyer l'une de ces pierres à celle qui la martyrisa enfant, c'est lui accorder son pardon. Mais à qui adresser la seconde, censée perpétuer la chaîne ? S'il est facile de pardonner, demander des excuses peut à jamais changer le cours d'une vie... 

Mon avis…:

… Général :

Le premier livre de Lori Nelson Spielman « Demain est un autre » est typiquement un véritable « Feel Good Book », même si les émotions sont multiples et variées, que j’avais adoré. Pour ce second livre, les avis étaient un peu moins élogieux c’est la raison pour laquelle ce livre est resté un moment dans ma PAL, mais je tenais à le lire au printemps (oui printemps = feel good book, me demandez pas pourquoi^^).
Au final, j’ai tout autant apprécié cette lecture que « Demain est un autre jour » et colle parfaitement à cette étiquette de lecture bonne humeur!

…. Sur les personnages :
  • Hannah Farr: j’ai beaucoup aimé ce personnage central. Notre héroïne du moment semble avoir une vie parfaite et rêvée: elle est une présentatrice de renom qui assure son propre talk-show et qui lui assure ainsi d’une bonne situation et a un petit qu’elle aile avec qui elle envisage le mariage. Mais sous cette belle façade, Hannah ne se sent pas elle-même et des éléments, à travers les pierres du pardon qu’elle reçoit, vont venir tenir son existence et remettre toute sa vie, passée et future, en question. Ses parcours professionnel, amical, familial et amoureux vont être chamboulés, elle va être tiraillée à de nombreuses reprises et ses hésitations et ses doutes vont rythmer le récit. On se prend facilement d’affection pour Hannah que l’on a envie de voir apaiser et se détacher de ses démons pour enfin retrouver sa véritable personnalité.

Points de vue/Critiques:

Avec ce thème du pardon, beaucoup d’angle de vue et de questions peuvent être amené: pardonné ou être pardonné, attribuer le pardon sans concession offrant parfois un soulagement et un cadeau inestimable, l’acceptation de ce pardon, se dévoiler afin d’obtenir le pardon, la peur de ne pas être pardonné et voir son monde et son amitié s’écrouler à cet instant T. A côté de ces questions de donner et recevoir le pardon, la question de la temporalité est présente également: le pardon peut venir mais parfois avec un laps de temps écoulé conséquent nécessaire à la personne désirant se faire pardonner mais qui ne sera pas forcément en faveur de la personne qui attend de recevoir cette rédemption. Y-a-t-il dont une date de péremption au pardon?
Ce dernier peut également arriver d’une manière inattendu et assez différente de celle que l’on s’imaginait.

Beaucoup de choses sont donc abordées sur ce large thème. Et avec un « feel good book », vous vous dites (logiquement) que tout finira bien, tout le monde se pardonnera et se fera des câlins et on oublie tout. Normal, mais en aucun cas tout ne finira pas rose (je ne vous spoile pas). Certains seront certes pardonnés, mais d’autres non, donc on ne tombe pas dans la facilité et j’ai aimé cela. 
Les « pierres du pardon » ne sont bien évidement là qu’en tant que symboles (même si elles sont bien présentes physiquement^^), comme support pour donner ou recevoir le pardon. C’est une jolie façon d’amener le pardon dans la vie de nos protagonistes, et j’ai aimé que ces pierres ne prennent pas plus de place physiquement, la symbolique étant au final plus importante. 

La fin m’a pas mal bluffée. On s’attente forcément à un happy-end, mais la surprise es présente et l’auteure réussis à aller un poil plus loin et c’est agréable!

En bref:

            Pardonné ou être pardonné ne répond pas à une règle fixe où tout est cadré et codifié. Les multiples facettes et les différentes possibilités de ce thème sont largement abordés dans ce livre mais le tout restant sur cette vague du bonheur et du bien-être lors de la lecture. On s’attache très facilement à l’héroïne que l’on a hâte de la voir se débarrasser de ses voeux démons resurgit au travers de ces « pierres du pardon ». 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire