Mes derniers avis romans:



vendredi 21 avril 2017

Triskell, tome 1: la marque de l'entre-monde



Scénario: Audrey Alwett
Illustrations: Rémi Torregrossa
Nationalité des auteurs: Française
Editions Soleil Productions (24 Mars 2010)
Collection Soleil Celtic
46 pages
ISBN-10: 2302009614
ISBN-13: 978-2302009615
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 11 Avril 2017
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture :

            Elles sont trois reines fées, trois sœurs morganes. Chacune a reçu en héritage un morceau du Triskell légendaire qui symbolise les forces de la Bretagne : Mer, Vent et Terre. Mais dans la quête éternelle du pouvoir, la guerre n'a pas tardé à éclater. Jeune orpheline, Gwen se voit confier la part des Vents. Dès lors, elle devra se heurter au rude monde des fées. Un musicien de rouge vêtu, un frère changé en hermine, une cité enchantée, et surtout, une fuite éperdue devant la plus terrible des sœurs morganes...

L’histoire:

            Pourchassée par ses sœurs désireuses de réunir les trois morceaux du triskell sacré au risque de bouleverser l’ordre du monde, Aveline, morigane maîtresse des vents, échoue dans un orphelinat, où elle expire peu après entre les bras de Gwenaëlle. Celle-ci n’a pas le temps de se remettre de cette disparition ni de se pencher sur le joyau remis par la fée mourante, qu’elle est adoptée par les Kernardier, un couple de ramasseurs de goémon. Tandis que la jeune fille vaque aux nombreuses corvées que lui confient ses irascibles parents adoptifs, un nouveau drame a lieu dans la Cité des Mers. Non contente d’avoir éliminé Aveline, Maenne, reine tellurique, capture Ahès, son ancienne complice, s’empare de sa deuxième partie du triskell, et envoie son bras droit, Man Ruz, à la recherche du dernier fragment. Celui-ci ne tarde pas à en retrouver la trace et entreprend d’amener Gwenaëlle à le lui livrer. Mais l’orpheline entend respecter la promesse faite à sa camarade mourante et s’apprête à lutter contre Maenne et ses sbires.

Mon avis:

J’ai adoré!!!! Pas tellement étonnant quand on voit cette couverture avec des fées sur fond celtique!!! Et quand on sait que la scénariste est Audrey Alwett, on s’attend à une histoire de qualité!! 
Le folklore celtico-breton s’inscrit dans un grand nombre de titres proposés par les éditions Soleil. C’est donc sans surprise que celle-ci publie une nouvelle série s’inspirant de cet univers, dont elle reprend l’un des symboles, le triskell.
Le cadre et les personnages se mettent rapidement en place et l’histoire évolue ainsi assez rapidement. On se laisse porté par le scénario même si l’on retrouve beaucoup de choses classiques, telles que la base des trois soeurs ayant chacune un pouvoir particulier (qui n’est évidemment pas sans rappeler Charmed et les soeurs Halliwell, puisque l’on retrouve en plus leur symbole, le triquetra) ou encore l’orpheline adoptée par des Ténardier qui se retrouve à faire la Cosette et élevé ses petits frères et soeurs. Le crêpage de chignon entre les deux morganes survivantes est également attendu, puisqu’il est évident dès les premières pages qu’une seule peut régner sans partage et que toute alliance ne peut être qu’éphémère. Mais ces évènements passent rapidement et servent en fait de tremplin à d’autres péripéties qui nous amène à un final plutôt inattendu.

En bref:

            Un tome de présentation dont le scénario, qui regorge d’aspects classiques, évolue assez rapidement et qui nous montre suffisamment de choses pour que l’on se rende compte de l’enjeu de l’intrigue, à savoir l’équilibre entre le monde féerique et le monde des hommes qui est à maintenir.

Autour du livre:
  • Tome 2: La cité des vents
  • Tome 3: Le Cornu de Brocéliande
  • Tome 4: Guerre et fées
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire