Mes derniers avis romans:

vendredi 21 avril 2017

Sortilèges, Cycle 2: Tome 4




Scénario: Jean Dufaux
Illustrations: José-Luis Munuera
Nationalité des auteurs: Belge et Espagnole
Editions Dargaud (13 Novembre 2015)
56 pages
ISBN-10: 2505019975
ISBN-13: 978-2505019978
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 20 Avril 2017
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture :

Le pouvoir corrompt les hommes… et les femmes!
Blanche d’Entremonde et Maldoror étaient comme un miroir et son reflet. Unis pour le meilleur et le pire, pour l’amour et pour la gloire, à la vie et à la mort.
Mais quelque chose a changé chez Blanche. Ils étaient  amants et alliés, ils vont devenir les pires ennemis. Car l’amour n’a plus court face à l’ivresse du pouvoir…

Mon avis:

Voici un tome en parfaite continuité avec son précédent! Effectivement les auteurs nous propose un conte où il est question de grandir en dépassant les difficultés et de donner à croire en un monde meilleur. Le caractère pernicieux du pouvoir, même pour les personnes les plus vertueuses est au centre de la série. 
Comme tout au long de la série, le scénario de chaque tome évolue très lentement, mais cela a l’avantage de ne pas se perdre! On retrouve dans ce dernier opus, ce changement de caractère chez Blanche qui s’était opéré dans le tome précédent. J’aime beaucoup ce revirement puisque la jeune fille gâtée, choyée et à qui le trône est promis sans rien faire a fait place à une jeune femme déterminée, guerrière, calculatrice voire un peu méchante. 
Concernant la fin, je ne m’y attendais pas vraiment et je trouve que cela clôture parfaitement la série.

En bref:

            Un bon clap de fin pour cette série, où ce dernier tome reste dans la continuité de toute la saga qui nous aura montré le caractère pernicieux du pouvoir qui peut au final faire retourner des personnalités… 

Autour du livre:
  • Cycle 1, tome 1 (<— chronique à retrouver ici)
  • Cycle 1, tome 2 (<— chronique à retrouver ici)
  • Cycle 2, tome 3 (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire