Mes derniers avis romans:



dimanche 2 avril 2017

Ninn, tome 2: les grands lointains




Scénario: Jean-Michel Darlot
Illustrations: Johan Pilet
Nationalité des auteurs: Française
Editions Kennes (21 Septembre 2016)
72 pages
ISBN-10: 2875803131
ISBN-13: 978-2875803139
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 27 Mars 2017
Ma note: 15/20



L’histoire:

            Les quais du métro Abbesses fleurissent d’avis de recherche : Ninn a disparu ! Si pour la police il est trop tôt pour s’inquiéter, pour Chad et Ulrika, ses deux meilleurs amis, il n’y a pas de temps à perdre : Ninn est en danger ! La jeune adolescente ayant évoqué son projet d’explorer les tunnels du métro, c’est en sous-sol qu’ils vont tenter de retrouver sa trace… Tout au bout de la ligne noire, perchée sur son tigre qui lui sert de guide, Ninn a rejoint les grands lointains : un monde parallèle censé lui fournir toutes les réponses sur ses origines. Si à première vue, il a toutes les apparences d’un monde merveilleux, le comité d’accueil l’est beaucoup moins. Géants de pierre et idées sombres entendent protéger les lieux de toute intrusion…

Mon avis:

Après Paris, son métro et ses sombres couloirs qui m’avaient totalement envoutée, Ninn arrive cette fois-ci aux Grands Lointoins. Et là, arrive en même temps ma déception!! Ce deuxième tome n’est pas vraiment mauvais d’où la bonne note attribuée, mais pas du tout à la hauteur du premier tome!

En effet, je m’attendais à ce que tout les questions posées dans le premier tome concernant le rôle de gardienne de Ninn, ses origines, le rôle des papillons, les idées sombres trouvent leurs réponses. Il semble effectivement que toutes ces réponses se trouvent, néanmoins, je dois avouer que je suis passer pour la plupart bien à côté! Sont-elles difficilement bien mises en avant, manquent-elle de panache ou est-ce simplement moi qui est loupé le train? (métro / train = pseudo jeux de mots!^^).
De façon générale, j’ai eu l’impression que le rythme était trop rapide: les réponses trouvées sont vite balayées, on a pas le temps de les intégrer, et Ninn ne prend pas vraiment le temps de découvrir les Grands Lointoins.
Je n’est donc pas été emporté par l’histoire, et n’y ait pas pu voir la poésie et la magie que j’avais retrouvée dans le premier tome.

J’ai pu lire quelque part que l’aventure de Ninn se prolongera pour trois nouveaux opus qui devraient exploiter les pistes que le scénariste a semées. Est-ce que j’y verrais plus clair avec les suivants qui reviendront sur des faits qui ne m’ont paru pas suffisamment exploité ou trouvera-t-on de nouveaux éléments que l’on avait pas vu jusque là? Beaucoup de questions et de mystères donc!

En bref:

            Alors que Ninn poursuit sa route vers les Grands Lointoins, je suis restée pour ma part, sur les bords du quai de la station de métro du tome précédent!!! L’album reste cependant une bonne lecture qui regorge très certainement de beaucoup de qualités mais je n’ai pas retrouvé toute cette magie et poésie et je n’ai pas réussi à voyager avec Ninn. Et surtout, pour moi, toutes les questions autour de Ninn et de son univers n’ont pas clairement toutes trouvées leurs réponses.

Autour du livre:
  • Tome 1: La ligne noire (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



2 commentaires:

  1. J'ai emprunté les deux tomes à la bibliothèques, je vais les lire cette semaine. J'ai hâte de les découvrir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha super, tu as les deux, tu verras bien la continuité! ;)

      Supprimer