Mes derniers avis romans:

dimanche 30 avril 2017

L'île





Scénario et Illustrations: Lorenzo Palloni
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Sarbacane (3 Février 2016)
128 pages
ISBN-10: 2848658398
ISBN-13: 978-2848658391
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 21 Avril 2017
Ma note: 18/20



L’histoire:

Dans un futur proche, des régimes totalitaires s’affrontent au cours d’un conflit mondial sans fin… Lors d’un transfert, le fourgon qui transporte un groupe de prisonniers, constitué de femmes, d’hommes et d’enfants, a un accident. Après avoir tué leurs geôliers, les prisonniers s’évadent, et s’enfoncent dans la forêt….

À la tête de la révolte, Antoll prend peu à peu le contrôle total de l’île sur laquelle ils étaient retenus. La vie s’organise sur cette île qui semble désormais oubliée de la guerre. Une démocratie naît, avec des règles identiques pour tous. Jusqu’au jour où, vingt ans plus tard, un étrange soldat échoue sur la plage…

Les tensions montent et deux groupes s’opposent : faut-il tuer ce soldat pour se protéger et devenir à son tour des tyrans, ou au contraire l’accueillir, au risque de tout perdre ?

Mon avis:

Je ne partais pas forcément avec beaucoup d’entrain avec cette lecture qui s’inscrit dans le cadre du prix littéraire Cézam Île-de-France. Et par conséquent, mon attrait et mon engouement n’ont été que plus grand à la fin de ma lecture! Je ne savais pas quoi m’attendre dans l’histoire, à part retrouver évidemment une île^^, et je ne suis donc laissé embarquée et débarquée sur l’île pour passer un très bon moment de lecture qui classera cette bande-dessinée dans le top de mon classement pour le prix!

Points de vue - Critiques:

La bande-dessinée traite de plusieurs sujets. Tout d’abord, la guerre avec son lot de conflits, des régimes totalitaires et des centaines de personnes (hommes, femmes et enfants) constitués prisonniers uniquement pour les idées divergentes… Au début de l’histoire, j’ai eu du mal à situer où et quand se situait ce conflit mondial. Et on se rend vite compte qu’au final, puisque l’on a aucune précision sur cette guerre, l’importance n’est pas là mais plutôt sur les conséquences et les à-côtés de la guerre.

Ensuite, l’histoire nous met en scène une sorte d’utopie, où les personnes « prisonnières » reconstituent et créer un nouveau mode de vie sur l’île, loin de la guerre et de la folies des Hommes. Ces gens vont alors vivent à huis clos, avec un retour aux sources et des règles bien distinctes transmises de génération en générations.
Et lorsque l’on y ajoute un élément perturbateur sous la forme d’un soldat qui va se révéler anxiogène pour tous de part ses vêtements, son passé, sa couleur de peau et sa provenance, on assiste dés lors à la naissance d’un thriller psychologique. Au gré des rebondissements et des révélations, l’auteur distille un souffle haletant en passant d’un camp à un autre: d'Antol, accueillant et humain à Bunel, membre fondateur de la communauté, plein de méfiance à l'égard de l’étranger.

Enfin, le dernier thème abordé grâce aux révélations toutes entières concernant le personnage de Kobé (et dont je n’en discuterais pas plus pour garder le suspense) m’a vraiment étonné et surprise. 

Côté dessins la simplicité et la douceur du trait contraste avec la complexité des personnages et la violence ambiante. 

En bref:

            Une très belle surprise avec cette bande-dessinée dont l’histoire aux multiples thèmes abordés se révèle être un thriller psychologique entêtant et envoûtant dont la fin est surprenante.

Autour du livre:
  • Fait parti de la sélection pour le prix littéraire Cézam Île-de-France
  • Livre emprunté à la bibliothèque



4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les romans de chez Sarbacane, alors pourquoi pas essayer de lire une de leurs BD ?^^ En tout cas, ton avis me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout les romans chez Sarbacane (enfin je crois...^^) mais en tout cas leurs bds (j'en ai lu peu chez eux aussi je crois) mais toujours de bonne qualité et celle-ci ça été une très belle surprise!

      Supprimer
  2. Voila qui donne bien envie, j'adore les romans de ce genre, la politique dans un univers utopique, bref, tenter cela en BD, voila qui serait bien sympa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je te la conseille vraiment, ça était une très agréable surprise pour moi, alors si toi tu aimes déjà ce genre d'histoire, ça devrait de plaire également! ;)

      Supprimer