Mes derniers avis romans:

vendredi 21 avril 2017

Les enquêtes d'Enola Holmes, tome 1: La double disparition




Scénario et Illustrations: Serena Blasco d’après Nancy Springer
Nationalité de l'auteur: Française
Editions Jungle (15 Septembre 2015)
Collection Miss Jungle!
58 pages
ISBN-10: 2822211280
ISBN-13: 978-2822211284
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 18 Avril 2017
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture :

            Quand Enola Holmes, soeur cadette du célébre détective Sherlock Holmes, découvre que sa mère a disparu, elle pressent qu’elle seule pourra la retrouver.
Ingénieuse et rusée, elle fuit le manoir familial alors que ses deux frères décident de l’envoyer en pension. Elle se met en tête de vouloir retrouver des personnes disparues tout en continuant de suivre la piste de sa mère. Ses enquêtes la mèneront à se retrouver régulièrement en danger dans les bas-fonds de la capitale Londonienne.
Enola parviendra-t-elle à s’en sortir, et à élucider la disparition de s amère tout en échappant à se deux frères?

Mon avis:

Après avoir lu il y a peu de temps le roman du même nom, l’adaptation en bande-dessine est ultra fidéle au scénario. Néanmoins, je suis plutôt ravie d’avoir découvert Enola Holmes au préalable à travers le livre, puisque le scénario sous forme de bande-dessinée va très très vite. Il n’y a parfois pas de transition et certains détails ou faits marquants, comme notamment la découverte et la résolution des énigmes de la mère d’Enola, ne sont pas assez approfondis. La double disparition se résous donc très rapidement.

En revanche, avec des traits fins et des couleurs pastels à l’aquarelle, j’ai beaucoup aimé le personnage d’Enola. Je l’ai trouvé plus mature, plus réfléchie, plus rusée et avec beaucoup plus de caractère par rapport à ce que j’avais imaginé à travers le roman. On voit clairement ici qu’elle ne veut pas coller à l’étiquette des jeunes demoiselles de son âge et de son rang social. Et tout comme pour Enola, j’ai aimé mettre un visage sur les personnages des frères d’Enola. Peut-être est-ce dû au roman qui laisse peut de place aux descriptions physique des personnages, mais avec la bande-dessinée ces derniers semblent plus familiers et attachants.

Autant comme je ne poursuivrais pas la série d’Enola Holmes au travers des romans, autant j’aurais le plaisir de la continuer sous la forme des bandes-dessinées.

En bref:

            Adaptation ultra fidèle et efficace du roman de Nancy Springler mais dont le scénario semble très rapide sans réelle transition ni approfondissement sur certains aspects dû au format de bande-dessinée. Mais le fait de mettre des images et des visages sur les personnages découverts brièvement dans le roman est très agréable, cette personnification les rendent ainsi plus attachants. 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque


2 commentaires:

  1. Je n'ai lu que les romans mais j'avais énormément aimé !

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé cette adaptation du roman, j'aime bien les illustrations et design des personnages. J'espère pouvoir lire la suite.

    RépondreSupprimer