Mes derniers avis romans:



jeudi 27 avril 2017

La fille de Brooklyn (Guillaume Musso)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Pocket (30 Mars 2017)
576 pages
ISBN-10: 2266275143
ISBN-13: 978-2266275149
Genre: Contemporain, Thriller
Lu le: 20 Avril 2017
Ma note: 20/20





Résumé/4ème de couverture:

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. 
L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? » 
Vous auriez répondu quoi, vous ? 
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. 
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo. 
– C’est moi qui ai fait ça. 
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. 
Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. 
Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. 
Et depuis, je la cherche.

L’histoire :

            Père célibataire ayant été totalement délaissé par son ex-femme, Raphaël veut clarifier ses doutes à la veille de son mariage avec sa nouvelle compagne, Anna. Alors qu’il l’interroge sur son passé dont il ne connaît rien, une violente dispute éclate et la jeune femme disparaît. Alors qu’il commence à la rechercher, des éléments le plongeant dans le doute vont émerger et vont l’entraîner dans une enquête visant à retrouver Anna. Aidé de son meilleur ami, un ancien flic, Raphaël va mettre les pieds dans quelque chose de plus grand que la simple recherche d’une personne. 

Mon avis…:

            Comme chaque année, mon petit bonheur du printemps correspond à la sortie en poche de l’avant-dernier livre de Guillaume Musso, puisqu’à la même période sort le tout dernier livre. C’est toujours une valeur sûre, je suis certaine d’apprécier l’historie avant même de l’avoir commencée et cette fois-ci ne déroge pas à la règle. Apprécié et délecté en 2 jours, le seul bémol est que c’est trop court et que j’en veux encore!!!!

Points de vue/Critiques:

Comme d’habitude, le ton est donné dés les toutes premières pages amenant le lecteur directement au coeur de l’histoire. Toute sorte de questions sont soulevées, mais on est tellement pris par le côté addictif que ces questions sont survolées pour mieux s’immerger dans le livre. Le côté addictif du livre, et caractéristique de la plume de Guillaume Musso, est donné par le fait qu’il n’est jamais question de grandes descriptions de faits, de personnages, de situation, de paysages, etc. On va à l’essentiel, on tranche dans le vif et on ne prend pas cinquante chemins pour arriver à une découverte. Et puisque le mystère et l’enquête se complexifient au fil des pages, l’intérêt et l’addiction ne sont que plus grands. A la manière des poupées russes, une découverte en entraîne une autre sauf que ce que l’on découvre n’est pas nécessairement plus petit ou moins important que la précédente. On est donc emporté dans une course contre la montre les découvertes sont saisissantes.

Que se soit avec les fameuses citations de début de chapitre, les renseignements exacts des lieux ou encore ici, les nombreuses allusions à Stephen King, on ressent encore tout le travail d’investigation et de recherche de Guillaume Musso. D’ailleurs son personnage principal Raphaël, me semble proche de l’auteur. J’ai beaucoup aimé ce personnage car l’écrivain/enquêteur est présenté ici sous un autre jour puisqu’il élève seul son fils, ce qui lui donne son côté accrocheur. 

Pour cette histoire, point de magie et de partie mystique, pas de faille temporelle ou de retour dans le passé. On assiste ici à une course contre la montre et j’ai vraiment apprécié ce retour « au calme ». Et puisque l’histoire se concentre sur Raphaël et Caradec qui enquêtent tous les deux de leurs côtés, sans qu’il n’y ait d’autres situations ou personnages à raconter, ils peuvent s’échanger rapidement leurs découvertes donnant ainsi un rythme très entraînant à l’histoire.

En bref:         

            Guillaume Musso m’a une fois de plus, et comme toujours, fait passer un super méga chouette moment de lecture nous offrant un splendide thriller où les évènements, les découvertes et les surprises sont majeures et s’enchaînent les uns après les autres. Avec un retour aux sources au niveau de la construction de l’histoire, le livre devient rapidement addictif et entraînant.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire