Mes derniers avis romans:

samedi 8 avril 2017

Dolorès




Scénario et Illustrations: Bruno Loth
Nationalité de l’auteur: Française
Editions La Boîte à Bulles (6 Avril 2016)
Collection Hors Champ
80 pages
ISBN-10: 2849532614
ISBN-13: 978-2849532614
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 4 Mars 2017
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture :

            Nathalie, à cinquante ans, découvre un secret sur sa mère : elle ne s'appelle pas Marie mais Dolorès... Une force irrépressible entraînera Nathalie dans une quête entre Bordeaux et Madrid. À travers les témoignages de personnes ayant vécu la guerre d'Espagne, elle va tenter de lever le voile de l'oubli.

Mon avis:

A la lecture du résumé de 4ème de couverture, je partais emballée par cette lecture qui allait ressembler à une quête, mais en refermant le livre, un sentiment de déception s’est instauré.
L’idée de cette femme qui découvre quelles sont ses origines par le biais de sa mère est très intéressante. Cette vieille femme qui finit ses jours dans un institut n’a parfois plus toute sa tête. C’est la raison pour laquelle son passé resurgit. Nathalie, sa fille qui s’interroge beaucoup et qui trouve le comportement de sa mère étrange mais pas tellement irréel, se met à enquêter sur les traces de cet étrange passé qui la mèneront en Espagne. Nathalie, et pour la même occasion le lecteur, va en apprendre énormément sur la guerre civile et la « retirada » de 1939. À travers des témoignages, des visites et des livres, ce pan de l’Histoire sortent de l’oubli et est le point majeur et central de cette bande-dessinée.

Malheureusement, j’ai eu l’impression que l’auteur voulait nous faire part de cet épisode de l’Histoire trop souvent oublié, mais cela au détriment de l’histoire logique de ses personnages. J’entends par là que Nathalie entreprend de faire des recherches sur le passé de sa mère. Or, elle y trouve certes, nombre d’informations sur la guerre civile espagnole mais au final elle ne trouve aucune information concrète sur le passé de sa mère. Elle ne retrouve pas le nom de ses grands-parents, ce qu’il leur est arrivé, pas de branche familiale descendante existante ni même de vrais papiers de naissance de sa mère ce qui fait qu’elle ne sait pas officiellement que son prénom n’est pas Marie mais Dolorès.
La quête d’identité passe donc au travers au profit de la (re)révélation du fait historique

En bref:

            On apprend énormément de choses plus ou moins surprenantes dans le fonctionnement du palais de l’Élysée et la vie politique du président de la République au travers de cette bande-dessinée qui constitue un vrai reportage - documentaire. Bourré de détails, la transparence semble de mise même si l’on se doute que le palais de l’Élysée regorge encore de plein de secrets!

Autour du livre:

  • Fait parti de la sélection du prix littéraire Cézam Île-de-France
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire