Mes derniers avis romans:

vendredi 7 avril 2017

Blacklistée (Cole Gibsen)



Titre original: Life Unaware
Traduction: ALix Paupy
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Hugo & Cie (8 Octobre 2015)
Collection New Way
336 pages
ISBN-10: 2755622393
ISBN-13: 978-2755622393
Genre: Young Adult
Lu le: 24 Mars 2017
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture:

La vie de Regan bascule le jour, où, en arrivant en cours, elle découvre ses messages privés placardés sur tous les murs du lycée. Vacheries, mensonges, insultes, manipulations: tout est là, exposé aux yeux de chacun.
En une seconde et quelques clics, la vie de Regan bascule… Elle devient une véritable paria. Ses amis lui tournent le dos, et les autres élèves du lycée commencent à lui faire vivre un enfer.
Du jour au lendemain, Regan n’a pus d’autre choix que de devenir transparente. Mais qui, parmi ses soi-disant fidèles alliées a pu la trahir ainsi? Et pourquoi Nolan, mystérieux jeune homme au charme trouble, est-il toujours sur son chemin?
La chute de Regan n’est qu’un début. Et personne n’en sortira indemne… 

Mon avis…:

…Général :

Voici typiquement une belle petite surprise avec ce livre qui, de part sa catégorie « young adult », me faisait encore partir avec plus ou moins de réticences. Même si une partie de la fin n’a pas été une réelle surprise, l’histoire en entière est profonde, chacun peut se retrouver dans n’importe quel personnage, beaucoup de leçons peuvent en être tirées et les sentiments et attitudes d’adolescentes sont très bien retranscrits.

….Sur les personnages :

            Sans être vraiment attachants, ni même antipathiques, tous les personnages de l’histoire sont « lambda ». Je pense que leur personnalité n’est pas vraiment réellement importante, ce sont plutôt leurs actes qui nous intéresse. Ainsi, n’importe qui en lisant ce livre, peut s’identifier à un personnage, soit du côté tortionnaire, soit du côté victime… Et quelque soit le côté auquel on s’identifie, l’avantage est que l’on connait aussi le point de vue de l’autre côté. 

Points de vue/Critiques:

Les textos dénonciateurs de Regan placardés et la page Facebook consacrée à cette « actualité » ne sont pas vraiment utilisés à outrance, ce que j’ai trouvé agréable. On met un peu à l’écart le côté nouvelles technologies, pour se concentrer davantage sur les sentiments de Regan. En revanche, pour la prendre comme une harceleuse à la base, j’aurais avoir plus de descriptions d’elle et de ses actes au moment de ses méfaits.

Ce livre serait vraiment bon à mettre dans les mains d’adolescents pour les sensibiliser au fait que toutes paroles, et sûrement les plus méchantes, peuvent être vraiment destructrices même si on ne les pense pas vraiment. Les recevoir blesse dans le meilleur des cas, et tue dans le pire… En sachant qu’en plus, ce sujet est très présent dans les établissements scolaires et qu’il est trop souvent tabou du côté des adultes qui préfèrent se mette des oeillères et considérer cela comme des querelles d’adolescents. 

Est-ce que tous ceux qui harcèlent et médisent sont vraiment coupables? On serait évidement tenté de répondre que oui. Mais ce livre nous montre que malgré leurs agissements, ces personnes ne se rendent pas compte de ce qu’elles commettent, agissant comme bon leur semble, sans penser aux conséquences, et ont une raison (souvent très bien cachée) pour faire cela. C’est en quelque sorte une façade cachant la réalité auquel ils veulent échapper. Alors quand Regan passe du statut de harceleuse à harcelée, on se dit qu’elle va voir ce que cela fait, et c’est le cas!

Cole Gibsen a une simple et jolie plume, et avec un sujet principal assez « grave », elle réussi à mettre de belles touches d’espoir et d’optimisme. L’idée de Regan au sujet des graffitis (que l’on a tous vus) sur les portes des toilettes, est tout simplement génial!!! 

En bref:

            Une belle surprise avec cette lecture sur le thème du harcèlement scolaire dans laquelle l’auteure s’est davantage attachée à décrire les conséquences de ce fléau, de plus en plus présent dans les établissements scolaires et accentué par tous les réseaux sociaux, plutôt que de s’attarder sur le harcèlement en lui-même.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque 



4 commentaires:

  1. Je suis de plus en plus curieuse sur ce roman, il me tente énormément et j'espère le lire un jour.

    RépondreSupprimer
  2. Il me donne très envie, j'ai lu peu de roman sur ce thème et celui-ci me semble très bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est également mon premier livre sur ce sujet, d'autres existent notamment des témoignages et là c'est plus dur...!!!

      Supprimer
  3. J'ai trouvé ce roman sympathique mais l’héroïne, pas trop!
    En ce qui concerne le harcèlement, j'ai trouvé que cela manquait de consistance, peu abordé selon moi.

    RépondreSupprimer