Mes derniers avis romans:



dimanche 19 mars 2017

Les petits ruisseaux




Scénario et lustrations: Pascal Rabaté
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Futuropolis (11 Mai 2006)
94 pages
ISBN-10: 2754800166
ISBN-13: 978-2754800167
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 9 Mars 2017
Ma note: 15/20
Adaptation en film en 2009 avec Daniel Prévost



L’histoire:

            Dans le fin fond de la province française, Emile et Edmond, se la coulent douce à la pêche, au bistrot ou au marché. Emile est veuf et croît tout savoir d’Edmond, mais petit à petit ce dernier va entrouvrir la porte de son jardin secret, sa passion pour la peinture nue et ses rendez-vous galants via une agence. Et Emile va se retrouver perturbé par toutes ces possibilités à la mort soudaine de son ami qui va le faire sérieusement réfléchir. Et si sa vie n’était tout simplement pas encore finie ? 

Mon avis:

Cette chronique villageoise par Pascal Rabaté nous offre un joli regard sur le troisième âge et leur quotidien. Oubliez les petits vieux qui ne sortent pas de chez eux, ne parle à personne et qui ne semble qu’attendre que la mort vienne sonner à leur porte. Non, on nous montre ici que même atteint un certain âge, nous sommes encore capable de vivre, d’espérer, de rêver, de découvrir de nouvelles choses et de nouveaux paysages. Une jolie historie pleine de vie et d’espoir quelque soit son âge.

Points de vue - Critiques:

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec cette bande-dessinée dont je ne connaissais ni l’auteur ni le synopsis. Et je pense que cette absence d'état d’esprit au commencement de cette lecture était parfaite pour se laisser doucement porter par Emile et Edmond et leur petite vie de retraités. Pascal Rabaté fait preuve de beaucoup de talent dans cette histoire puisque l’on pourrait très vite se lasser ou ne pas y voir grand intérêt dans cette histoire de vieux avec leur train-train quotidien. Mais il n’en n’est rien, on se retrouve vivre aux côtés de ces aïeux.

Pascal Rabaté nous offre une histoire d’un lâcher prise jubilatoire, qui donne envie de bouger et d’expérimenter le célèbre « Carpe Diem » quelque soit notre âge. Il démontre à travers cette fiction que les personnes âgées avaient elles aussi des rêves non exaucés, des envies de découvrir et de vivre. Car quand l’âge de raison est passé, il est aussi permis d’être déraisonnable parfois, connaître de nouvelles expériences, faire des rencontres improbables et de simplement vivre! Ainsi Emile devient très vite attachant et plutôt que faire preuve de sagesse et d’ennui, l’envie de connaître des sensations nouvelles est plus forte !

En bref:

            Une très jolie bande-dessinée qui nous offre une nouvelle vision du troisième âge et qui chronique parfaitement la vie de nos villages et de ses anciens. Pascal Rabaté nous montre que vieillir seul n’est pas une fatalité et que l’on peut encore continuer de vivre sa vie selon ses envies avec de nouvelles possibilités et de nouvelles découvertes: sex, drug et rock’n roll tout est permis!

Autour du livre:
  • Fait parti de la sélection pour le prix BD Cézam Île-de-France 2016
  • Adaptation: « Les petits ruisseaux » de Pascal Rabaté, sorti le 23 Juin 2010 avec Daniel Prévost dans le rôle d’Émile.


  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire