Mes derniers avis romans:

mercredi 1 mars 2017

Le silence de Mélodie (Sharon M.Draper)




Titre original: Out of my mind
Traduction: Maud Desurvire
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Michel Lafon (22 Janvier 2015)
285 pages
ISBN-10: 274992443X
ISBN-13: 978-2749924434
Genre: Jeunesse
Lu le: 23 Février 2017
Ma note: 17/20




Résumé/4ème de couverture:

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

L’histoire :

            Mélodie a 11 ans, vit avec ses parents et sa petite soeur, va à l’école, dors avec sa chienne, adore les bonbons, et est très intelligente. Mélodie semble donc être une petite fille comme toute les autres. Néanmoins, elle est considérée comme pas tout à fait « normale ». En effet, elle est atteinte depuis sa naissance de paralysie cérébrale, la clouant en permanence dans un fauteuil roulant. Et quand les seuls gestes qu’elle puisse faire se limite à ses pouces, comment faire pour s’exprimer, pour parler alors que sa tête grouille et fourmille de plein de choses?

Mon avis…:

Avec sa très jolie couverture, ce livre n’avait depuis longtemps tapé à l’oeil! Alléluia, il est là devant moi, à m’attendre à la bibliothèque! C’est une super lecture que j’ai terminé en moins de 24 heures, touchante mais pas larmoyante, avec une petite fille très attachante que l’on suit dans son quotidien partagé entre sa famille et ses camarades d’école.

Points de vue/Critiques:

« Le silence de Mélodie » s’apparente à « Wonder ». Dans ces deux livres, on retrouve un enfant de 11-12 ans souffrant d’un handicap, qui est extrêmement intelligent (sûrement plus que les autres enfants de leur âge) et que l’on suit tout simplement dans son quotidien partagé entre sa famille et son école. Donc contrairement à d’autres livres où le personnage principal est plutôt dans l’adolescence, on ne tombe pas là dans une romance, une histoire d’amour au-delà de la maladie ou du handicap, et cela fait du bien!

Mélodie est donc une petite fille qui vit assez bien avec son handicap, qui a su « vivre avec » tout comme ses parents. Mais la chose la plus difficile pour elle, c’est l’incapacité de parler. Elle a tant de choses à dire!!! Car depuis son plus jeune âge, son cerveau est une véritable éponge. La moindre information lue ou dite est retenue pour toujours dans sa mémoire. Elle est donc en avance par rapport aux autres enfants de son âge, mais sa classe est composée d’autres élèves handicapés. Alors comment évoluer, participer en classe, rencontrer et partager avec d’autres élèves « normaux », répondre à des examens, ou comment même avertir quiconque d’un danger ou d’une envie? Ces deux derniers points prendront d’autant plus d’importance dans la vie de Mélodie à l’arrivée de sa petite soeur qui ne possédera pas son handicap.
Heureusement pour Mélodie, la technologie va lui permettre d’acquérir la « parole » et va donc lui offrir la plus belle bouffée d’oxygène qu’elle puisse rêver, faisant d’elle une petite « Stephen Hawking ».

On suit donc le quotidien de Mélodie, avec ses hauts et ses bas, ses pensées et ses sentiments. Elle nous raconte sa vie tout simplement et ne cherche en aucun cas a nous faire verser des torrents de larmes. Bon, il est vrai qu’au moment où elle dit ses premiers mots à ses parents, on sait que nos yeux vont vite s’humidifier. Et même si c’est le cas, cela n’est pas fait une généralité de ce livre. Car on aborde plutôt des thèmes plus « psychologiques » tels que l’image que peut renvoyer une personne handicapée, et ce que cette personne peut cacher au fond d’elle-même. Cette petite merveille à aller chercher, à creuser dont le handicap, première chose visible, peut faire barrière.

Parce que Mélodie est plein de gentillesse, on ressent à sa place plein de rage envers ses autres camarades de classes, dans les classes « normales ». Même si certains veulent bien lui adresser la parole et souhaitent devenir son amie (seulement de temps en temps), ils sont tous à un moment ou à un autre méchant envers elle, devenant parfois même cruel. Peut-on mettre cela seulement sur le compte de leur ignorance et du manque d’informations qu’ils ont reçus de leurs parents et/ou professeurs? On aimerait tellement répondre que oui, cela serait quelque part « rassurant », mais je doute que cela soit le cas malheureusement… 
Je pense réellement, et j’ai grand espoir en cela, qu’aujourd’hui en France dans nos écoles les jeunes enfants, ignorants ou non, sont beaucoup plus ouverts, curieux et tolérants envers un handicap, quel qu’il soit, sur un de leur petit camarde. Que se soit le cas ou non, ce roman est à faire lire dans les écoles!

En bref:
           
            Une très jolie lecture, simple et envoutante, qui donne une belle leçon de vie portée par Mélodie qui est une petite fille très attachante, intelligente, au très beau caractère, entourée de belles personnes proches d’elle, qui nous raconte son quotidien de petite fille partagée entre sa famille et l’école et surtout son envie de parler et de s’exprimer!

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

4 commentaires:

  1. Ce n'est pas la première chronique que je lis à propos de ce livre et plus j'en lis, plus j'ai envie de le lire. Je m'intéresse beaucoup à la question du handicap des enfants depuis la rédaction de mon mémoire de fin d'études sur ce sujet. J'ai vraiment hâte de me lancer dans ce livre car tu m'as vraiment donné envie de m'y mettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement par rapport à ton mémoire, je pense que c'est une chouette lecture, même si ce n'est pas un réel témoignage, on le croirait comme tel et plein de réflexions viennent.

      Supprimer
  2. J'ai vraiment envie de le lire ce livre ! Tu me donne encore plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa chouette!!! j'ai eu un peu de mal à dire mon ressenti avec cette lecture, j'ai eu l'impression de broder ma chronique, de la faire longue sans avoir clairement expliquer mon ressentiment! Mais je suis contente alors puisqu'il semble que j'ai réussi à "vendre" ce livre! ;)

      Supprimer