Mes derniers avis romans:

mardi 28 mars 2017

Le château des étoiles, tome 2: 1869, la conquête de l'espace




Scénario et Illustrations: Alex Alice
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Rue de Sèvres (16 Septembre 2015)
68 pages
ISBN-10: 2369810149
ISBN-13: 978-2369810148
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 17 Mars 2017
Ma note: 15/20





Résumé/4ème de couverture:

Au XIXème siècle, d’intrépides explorateurs repoussent sans cesse les limites de l’inconnu. Avides de nouvelles découvertes, ils tournent leurs regards vers les étoiles...

L’histoire:

            Nos héros, qui ont échappé de justesse aux hommes de Bismarck en embarquant dans l'éthernef, voient le château s'éloigner sous leurs yeux au fil de leur montée dans le ciel. Les voici sur le point de prouver leur théorie, franchir le mur de l'éther et découvrir l'espace mystérieux et infini. Une avarie va faire de leur rêve le plus fou une réalité, les forçant à se poser sur la face cachée de la Lune. Si le père de Séraphin fera tout pour les ramener vivants sur Terre, le Roi semble caresser d'autres espoirs tandis que Séraphin, lui, veut en savoir plus sur la disparition de sa mère. La conquête de l'espace s'arrêtera-t-elle à ce premier vol ?

Mon avis:

Après avoir étonnement beaucoup aimé le premier tome, j’enchaîne avec le tome 2 des Chevaliers de l’éther mais avec une conclusion et un avis beaucoup moins unanime. On retrouve effectivement dans ce deuxième tome, la vraie conquête de l’espace à l’époque « Jules Vernienne » chose que je redoutais dans le premier tome, mais qui arrive là. On assiste donc à des informations plus techniques: propulsion, oxygénation, attraction, carburant, pression, etc…Je me suis donc un peu ennuyée et je n’ai pas eu de surprise dans le scénario.
En revanche, j’aime beaucoup le côté narration en voix-off en dehors des bulles de dialogues nécessaire à l’explication du rapport de cause à effet ou à la finalité d’une nouvelle action.

Les illustrations m’ont également un peu déçue, puisque je ne me rappelais plus qu’elles étaient en aquarelle. Cela manque de peps et d’intensité pour moi, surtout pour des paysages lunaires et des vues de l’espace qui pourraient être majestueux et beaucoup plus clinquants!

En bref:

            Un deuxième tome plus décevant pout ma part, puisque l’on retrouve bien cette fois-ci le voyage dans l’espace accompagné de tous ces termes technico-physiques qui m’ont assez ennuyés et qui n’a pas été relevé par un scénario surprenant ni par des illustrations éblouissantes mais plutôt fades.

Autour du livre:
  • Tome 1 (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



2 commentaires:

  1. J'aimerais tellement lire cette série, elle m'intrigue beaucoup et les dessins ont l'air super beaux. C'est dommage que le second ait été moins agréable, j'espère que je ne serais pas dérangée moi aussi par tous ces termes scientifiques et techniques ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui les dessins sont beaux, ils n'ont pas le côté "sombre" souvent retrouvés dans les conditions de l'espace je trouve!

      Supprimer