Mes derniers avis romans:

jeudi 23 mars 2017

Disparu à jamais (Harlan Coben)



Titre original: Gone for Good
Traduction: Roxane Azini
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket
Collection Thriller
465 pages
ISBN-10: 2266136496
ISBN-13: 9782266136495
Genre: Thriller
Lu le: 15 Mars 2017
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

            Livingston, banlieue de New York. Il y a onze ans, Ken Klein, accusé d’avoir violé et étranglé sa petite amie, disparaissait à jamais, emportant avec lui la vérité sur ce meurtre aussi atroce qu’inexplicable… Convaincu de l’innocence de son frère, Will, s’est résigné à cette fuite sans retour. Jusqu’au jour où il apprend que, revenu sur les lieux du crime, Ken a été aperçu dans le cimetière de la ville…
Bientôt, Will voit sa fiancée le quitter sans explication… Pur hasard? Difficile à croire. Brutalement plongé au coeur d’une ténébreuse affaire, il est temps que Will comprenne que les deux êtres qui lui sont le plus chers sont peut-être ceux qu’il connaît le moins…

Mon avis…:

… Général :

            Après avoir lu autant de « Myron Bolitar » que de one-shot, je confirme avec cette nouvelle lecture n’appartenant pas à la  saga « Myron Bolitar » que je préfère les scénarios libres de Harlan Coben. Toujours de multiples intrigues et questions, rondement bien amenées par un scénario bien construit, qui trouveront toutes leurs réponses en fin de lecture. 

… Sur les personnages :

            Je retiendrais davantage les personnages secondaires de ce livre que j’ai trouvé vraiment sympathiques et touchants. Même si Will, personnage principal, ne m’a absolument pas déçu, il n’y a pas eu plus d’attachement de cela avec lui.
J’ai ainsi beaucoup apprécié Sunny et Ken, réciproquement la mère et le frère de Will, Raquel le travesti qui ne veut faire que son devoir et surtout le bien dans la limite de ses moyens et surtout Carrex, le meilleur ami de Will. Ancien délinquant devenu un éminent professeur de yoga (si c’est pas de la fiction çà!^^), il a un passé et une vie très mystérieuse mais il est très posé et réfléchi surtout lorsque cela concerne les gens qu’il aime ce qui fait de lui quelqu’un de très généreux et protecteur. D’ailleurs, sa relation avec Will ressemble plus à une relation fraternelle qu’amicale, puisque tout deux se comprennent parfaitement bien sans avoir nécessairement besoin de parler. Un très joli duo! 

Points de vue/Critiques:

Encore une fois, du début à la fin, le suspense est là et Harlan Coben nous emmène dans sa barque dés les premières pages et nous mène donc en bateau jusqu’à la toute fin!
Je commence à bien comprendre le schéma narratif d’Harlan Coben et je ne l’en lasse pas! Un meurtre ancien inexpliqué, la fuite du coupable, le frère de ce dernier qui a des problèmes et qui voit sa petite amie disparaître, des anciens camarades de lycée qui refont surface: tout ceci constitue la base du thriller. On a ainsi toujours l’impression d’avoir énormément de mystères et de questions sans réponses dés le début de la lecture, mais Harlan Coben distille un rythme et un « relargage » d’informations et de révélations qui font que l’on ne sent jamais perdu dans ce micmac! Pour cela, le personnage principal reprend de temps en temps toutes les informations qu’il a à cet instant, avance ses hypothèses et met de côté ce qu’il a déjà appris. Ces mini-synthèses sont vraiment agréables pour tout remettre à sa place! 

Avec tous ces enchaînements et ses rebondissements, les révélations s’avèrent surprenantes. Et encore une fois, à la toute fin lorsque l’on connait tous les pourquoi du comment et qui est la vrai méchant, Harlan Coben arrive à nous surprendre une toute dernière fois. Jusqu’au dernier moment, il nous trompe sur la nature des personnages que l’on a suivi sur prés de 500 pages et que l’on pensait assez bien connaître, en nous montrant que les gentils et les méchants ne sont pas forcément ceux auxquels on pense…

En bref:


            Encore un très bon thriller signé Harlan Coben où de multiples intrigues arrivent à parfaitement s’emboiter grâce à la plume et au schéma narratif de l’auteur qui permettent au lecteur de se laisser embarquer sans jamais rester au bord de la route pour se poser des questions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire