Mes derniers avis romans:



dimanche 5 février 2017

Un petit livre oublié sur un banc, tome 2



Scénario: Jim
Illustrations: Mig
Nationalité des auteurs: Française
Editions Bamboo (29 Avril 2015)
Collection Grand Angle
56 pages
ISBN-10: 2818932882
ISBN-13: 978-2818932889
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 3 Février 2017
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

            Camélia a trouvé un petit livre oublié sur un banc. Dedans, des mots sont soulignés ici et là, et ces mots sont comme autant de mystérieux messages... qui semblent ne s'adresser qu'à elle. Alors va commencer un bien étrange jeu de piste où, tels un chat et une souris, Camélia et un inconnu vont se laisser des messages par petit livre interposé. Jusqu'à ce que Camélia découvre qu'elle n'est pas la seule en possession d'un petit livre oublié sur un banc.

L’histoire:

            Depuis qu’elle a mis la main sur ce livre oublié sur un banc, Camélia s’est retrouvée dans un petit jeu du chat et de la souris… La souris c’est elle, mais qui est le chat ? Qui est ce mystérieux amoureux qui lui écrit des messages dans son livre ? Et surtout, comment expliquer qu’une autre femme a le même livre ? Et si elle avait un message à l’intérieur, elle aussi ?
Portrait d’une femme perdue dans une vie qui l’ennuie, en quête d’une vraie passion amoureuse.

Mon avis:

            Dans ce second et dernier volume, on retrouve la suite des aventures de Camélia qui cherche toujours à découvrir l’identité du mystérieux dépositaire des livres. Et dans ce deuxième volume où l’on sait que l’on va enfin découvrir qui est ce mystérieux inconnu, le scénario manque cruellement d’originalité et même de suspense, ce petit quelque chose qui pimente l’histoire. Pour dire vrai, j’ai même eu une impression de longueur de brodage. Sans compter la grande naïveté de Camélia… Et en plus, le dénouement n’a pas rattrapé cette impression puisqu’il n’y a pas vraiment de grande surprise.

En revanche, je retiendrais de ce dyptique, tout ce que l’on peu ressentir à travers un livre, que l’on soit lecteur ou écrivain. On se rend donc compte que d’un côté un livre peut nous toucher au plus profond sans forcément sans rendre compte au point qu’il peut nous faire changer, et de l’autre, on comprend l’importance de l’écrivain à faire vivre son texte.

En bref:

            Malgré une narration fluide et agréable, le scénario pêche par son manque d’originalité qui ne feront pas de cette lecture un moment inoubliable mais plutôt quelque chose se rafraîchissant et poétique à partager avec tous les amoureux des livres!

Autour du livre:
  • Tome 1 (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire