Mes derniers avis romans:

dimanche 26 février 2017

Tout seul




Scénario et Illustrations: Christophe Chabouté
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Vents d’Ouest (17 Septembre 2008)
368 pages
ISBN-10: 2749304296
ISBN-13: 978-2749304298
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 23 Février 2017
Ma note: 17/20





Résumé/4ème de couverture:

-       Une vie à tourner en rond sur son caillou…
-       Et qu’est-ce qu’il fait de toutes ses journées?
-       Ben ça tu vois, mon gars, c’est une question que je me suis jamais posée...

L’histoire:

            Un phare au milieu de nulle part, habité par un homme que nul n'a jamais vu, pas même les marins chargés du ravitaillement. La solitude depuis toujours. Comment fait-il donc pour la supporter, de quoi est donc faite sa vie ?

Mon avis:

            Je l’avoue j’étais très sceptique en commençant cette bande-dessinée. Presque 400 pages, dessins en noir et blanc, pas beaucoup de texte et des illustrations qui se ressemblent beaucoup, une couverture quasi intégralement noire, bref rien de quoi fouetté un chat. Pourquoi l’avoir empruntée me direz-vous? Tout simplement car cette bande-dessinée fait partie du Baby-Challenge BD Livraddict, et que j’ai décidé de lire l’intégralité des titres composant ce challenge.
Et je suis tellement contente de m’être imposée ce « défi »  puisque cette bande-dessinée  est superbe, simple, douce, on se laisse emportés par les flots magiques de Chabouté!

Points de vue/Critiques:

Beaucoup d’illustrations composent ce pavé de presque 400 pages, mais non seulement il y a très peu de texte mais en plus, les illustrations composent surtout des paysages à l’évolution assez lente. Par exemple, 2 ou 3 pages de dessins sont nécessaire pour nous montrer le vol de goélands, le ressac de la mer, le galop d’un cheval ou le feuillage d’un arbre. Un peu barbant et abusé me direz-vous et c’est bien ce que je m’étais dis. D’autant plus que ces situations intervenaient de manière cyclique après avoir vu et entendu quelque chose dans le phare et elle n’étaient absolument pas en rapport avec l’ermite vivant dans son phare…
Et puis soudainement, et heureusement assez rapidement, on comprend le pourquoi du comment. Je n’en dirais pas plus pour garder ce secret, mais on se dit « évidemment » et « c’est tellement triste » aussi! En même temps, quand la préface du livre nous présente la définition du mot « imagination » cela met la puce à l’oreille. Car comment peut vivre un homme seul et isolé totalement du monde depuis sa naissance…?

Il y a peu de personnages hormis l’ermite du phare. On ne retrouve seulement que la capitaine du bateau qui ravitaille le phare, ainsi que son matelot, ancien prisonnier. Ces personnages interviennent qu’épisodiquement mais on devine toute leur humanité. Derrière le côté très bourru et forte en gueule du capitaine, se cache un coeur plein d’humour. Et derrière le matelot, avare en paroles et peu souriant se cache une personne qui prête attention aux autres.

En bref:

            Une véritable bonne surprise pour cette bande-dessinée magnifique pleine d’humanité où le lecteur est porté au gré des flots de l’histoire qui est cadencée au rythme des jours et des semaines qui se succèdent invariablement, jusqu’au jour où un homme prend son destin en main.

Autour du livre:
  • Fait parti du Baby-Challenge BD Livraddict 
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire