Mes derniers avis romans:

vendredi 10 février 2017

Enola et les animaux extraordinaires, tome 1: La gargouille qui partait en vadrouille




Scénario: Joris Chamblain
Illustrations: Lucile Thibaudier
Nationalité des auteurs: Française
Editions Les éditions de la Gouttière (30 Janvier 2015)
32 pages
ISBN-13: 979-1092111187
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 6 Février 2017
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture :

            Caché au coeur d’un Muséum d’Histoire Naturelle se trouve le cabinet d’Enola, une vétérinaire hors du commun. Sa spécialité? Les animaux des contes et légendes! Centaures, phénix et autres gargouilles n’ont aucun secret pour elle. Avec son compagnon de route Maneki et à l’aide des inventions du génial Archibald, elle parcourt le monde pour soigner les maux des créatures extraordinaires. La petite souris n’est pas passée? Votre minotaure semble égaré? Demandez conseil à Enola, elle saura vous aider!

L’histoire:

            Depuis quelques temps, sur l'église du village, monsieur Gargouille n'en fait qu'à sa tête. Chaque matin, on le retrouve à un endroit différent, ce qui ne manque pas de causer soucis et inquiétudes, comme cette fois où il a arrosé par mégarde un mariage par un jour de soleil radieux. Dans ce genre de situations, on peut se passer de gargouille ou alors avoir entendu parler d'Enola, la vétérinaire pour animaux fantastiques. Alertée par Igor, le sonneur de cloches, la jeune Enola, accompagnée de son chat Maneki et armée de son stéthoscope et d'une bonne dose d'ingéniosité, s'envole à bord de son hélicoléoptère pour sauver cette statue de pierre atteinte de bougeotte...

Mon avis:

Voici une nouvelle bande-dessinée toute légère et sans prise de tête, dans la même lignée que « Les Carnets de Cerise » et « Sorcières sorcières » puisque Joris Chamblain est une fois de plus aux manettes du scénario. Cette série s’adresse à un très jeune public, surement le plus jeune des trois sagas de l’auteur, mais cela reste une bonne lecture gentillette.

Points de vue - Critiques:

Cette petite saga rassemble tous les éléments traditionnels des séries destinées à la jeunesse. On retrouve donc une héroïne débrouillarde, flanquée d'un petit animal générateur de gags, le tout dans un cadre médiévalo-fantastique. Le ton est léger et bondissant, peu de texte dans le scénario, pas de réelle originalité ni profondeur dans l’histoire mais la personnalité espiègle et sautillante d’Énola fait mouche et on n’en demande pas plus pour le public ciblé.

L’univers graphique est très intéressant et l’on reste dans un cadre disneyen avec des personnages au rictus facile et de circonstance. A noter que le personnage du chat Maneki apporte beaucoup de poids au duo puisqu’il est drôle et loufoque à souhait! 

En bref:

            Une bande dessinée toute mignonnette à l’image de sa petite héroïne et de son fidèle compagnon qui offre une histoire fantastique d’enquête vétérinaire aux dessins de type dessin animé qui ravira tous les plus petits mais qui n’offrira pas de réelle originalité ni profondeur pour les plus grands.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

1 commentaire:

  1. Je suis curieuse de le découvrir. J'aime bien le travail de Joris Chamblain et les illustrations sont sympathiques. Merci pour cette découverte.

    RépondreSupprimer