Mes derniers avis romans:

vendredi 10 février 2017

D, tome 1: Lord Faureston



Scénario: Alain Ayroles
Illustrations: Bruno Maïorana
Nationalité des auteurs: Française
Editions Delcourt (28 Janvier 2009)
62 pages
ISBN-10: 275600412X
ISBN-13: 978-2756004129
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 5 Février 2017
Ma note: 12/20





Résumé/4ème de couverture:

            De retour d'expédition, l'explorateur Richard Drake hante clubs et salles de bal de la haute société victorienne. Il s'éprend de Miss Catherine Lacombe, charmante lady au caractère bien trempé. Le séduisant Lord Faureston a lui aussi jeté son dévolu sur la jeune femme. Mais une aura de mystère entoure ce ténébreux dandy. Catherine serait-elle en danger ? C'est en tout cas ce que prétend l'énigmatique Mister Jones, un obscur employé de banque qui, la nuit venue, devient chasseur de vampires !

Mon avis:

Avec sa couverture et son titre énigmatique, son dessin flatteur et une belle tête d’affiche, l’album est accrocheur. Mais le contenu s’est avéré très décevant. L’histoire promet un scénario tournant autour des vampires, et l’on se retrouve au final avec une histoire qui touche plus l’aristocratie avec son quotidien et ses codes ennuyeux. Ajoutez à cela un vocabulaire d’époque faisant difficilement immergé le lecteur et vous aurez une bande-dessinée où j’ai eu l’impression de comprendre qu’un tiers de l’histoire. Et il faut dire qu’entre songe, soirées, rêverie, scène rétrospective et d’action, il faut rester concentré pour ne pas perdre le fil de l’intrigue!!

Les personnages ne réhaussent pas en qualité le scénario puisqu’ils manquent cruellement d’originalité et de nuances. On retrouve ainsi le rustre et farouche aventurier, le nuisible et ténébreux rival et, la belle et romantique jeune femme, le chétif banquier, et tous les ennemis jurés. 

En bref:

            Une bande-dessinée très décevante dans laquelle je me suis rapidement perdue dans le fil de l’histoire du fait des nombreux angles de vue donnant l’impression de ne pas avancer dans le scénario, et des personnages insipides n’offrant pas de quoi s’accrocher.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire