Mes derniers avis romans:



mardi 3 janvier 2017

Zombillénium, tome 1: Gretchen






Scénario et Illustrations: Arthur de Pins
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Dupuis (27 Août 2010)
48 pages
ISBN-10: 2800147210
ISBN-13: 978-2800147215
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 1er Janvier 2017
Ma note: 17/20




L’histoire:

            Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d'attractions Zombillénium. On n'embauche pas n'importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n'ont qu'à passer leur chemin, ici on ne travaille qu'avec d'authentiques loups-garous, vampires et momies. C'est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l'aider à faire ses premiers pas...

Mon avis:

Encore une fois, je ne suis pas du tout fan des histoires de revenants et de zombies. Mais en sachant que cette bande-dessinée en était le sujet, j’ai tout de même succombé à la vue des dessins en dimension, tout en rondeur. Et j’ai bien fait d’emprunter cette bande-dessinée car j’ai beaucoup aimé!

J’ai vraiment bien aimé les dessins de ce livre. On est certes très loin des illustrations classiques et typiques des bande-dessinées, dessinées à la main, puisque l’on se retrouve ici avec des dessins travaillés exclusivement par ordinateur. Cet aspect m’aurait peut-être dérangé dans une autre thématique, mais ici avec des squelettes et des revenants, cela façonne un monde fantasmagorique des plus réjouissants!

J'ai beaucoup aimé les personnages, Gretchen la sorcière, sûre d'elle et plutôt maligne. Aurélien, le nouveau a un rôle intéressant, il est plus proche du lecteur que ne le sont les autres protagonistes, parce qu'il découvre en même temps que nous les particularités du parc, il est aussi perdu qu'on peut l'être. Il doit en plus s'habituer à sa nouvelle nature et vite parce qu'on ne va pas être bien patient avec lui.

En bref:

            Une très jolie surprise pour cette bande-dessinée aux allures d’épouvantes mais qui n’en ait rien puisqu’on plonge plutôt dans un univers comique dans ce parc d’attraction aux milles et une créatures. Le dessin par ordinateur, assez rebutant au début, apporte de la rondeur et de la dimension, idéal pour la thématique abordée.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Tome 2: Ressources humaines
  • Tome 3: Control freaks

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire