Mes derniers avis romans:



mardi 24 janvier 2017

Nils, tome 1: les élémentaires




Scénario: Jérôme Hamon
Illustrations: Antoine Carrion
Nationalité des auteurs: Française
Editions Soleil Productions (25 Mai 2016)
Collection Métamorphose
56 pages
ISBN-10: 2302048482
ISBN-13: 978-2302048485
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 22 Janvier 2017
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

   T’es sûr que t’as vu quelque chose?
   Oui, j’en suis certain! On aurait dit des sortes de lumières bleues.
   Comme des lucioles, tu veux dire?
   Non. Comme des yokaïs, plutôt. Tu sais, les esprits de la nature…

Mémoire, souvenir, équilibre entre le monde des hommes et celui des dieux, Nils est une scintillante saga écologique, à mi-chemin entre la mythologie nordique et les oeuvres de Miyazaki.

L’histoire:

            Dans les territoires du Nord, jadis fertiles et florissants, la famine se fait sentir puisque maintenant plus rien ne pousse sur ces terres arides. Ruben, le spécialiste des sciences de la Terre qui affirme que le sol n’est pas en cause, va partir avec son fils Nils, pour découvrir ce qui empêche les graines de germer. Cette quête va conduire père et fils aux confins du réel ravivant de vieilles légendes selon lesquelles il existerait un monde au-delà de la matière. Ils vont ainsi rencontrer de petits être lumineux, les âmes de la nature, et d’autres puissances qui risquent de rompre l’équilibre du monde.

Mon avis:

Voici une très jolie bande-dessinée tout à fait originale. On a là une histoire sur la nature, sur un fond écologique, mêlant fantastique, mythologie nordique et une touche de Miyazaki. On s’immerge très facilement dans ce monde merveilleux qui m’a fait penser à la fois aux « Royaumes du Nord » et à « Avatar ». Alors si vous aimez ces oeuvres et la nature, cette bande-dessinée prometteuse est faite pour vous!

Points de vue/Critiques:

L’univers construit par Jérôme Hamon est tout à fait original. Comme on l’a déjà dit: mythologie, croisade dans le grand nord, fantastique, écologie font partis de cette histoire. Celle-ci est donc très riche mais l’auteur a su parfaitement s’attarder sur ces personnages et les situations et a pris le temps d’installer l’ambiance. Il distille ce qu'il faut d’action comme d’éléments de réflexion pour intéresser et immerger au cœur de son intrigue.  On sent par exemple, l’influence de la mythologie nordique qui est amenée doucement pour ne pas brusquer le lecteur, mais qui prendra sans doute beaucoup plus d’importance dans la suite de l’historie. Le ton adopté n’est pas guerrier, offrant ainsi une lecture tout public sans qu’elle soit pour autant mièvre ou aseptisée.

L’aspect onirique et le traitement graphique d’Antoine Carrion donnent à ce conte une touche très «poétic-fantasy». Les choix de teintes du dessinateur, ainsi que son travail sur la lumière, rendent parfaitement l’atmosphère magique.

En bref:

            Un début envoûtant des plus prometteur pour cette série avec son histoire sur fond écologique, ponctuée de mythes et périples nordiques et de fantastiques. Les couleurs froides qui englobent les dessins scintillants et lumineux forment un petit bijou graphique.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire