Mes derniers avis romans:

dimanche 22 janvier 2017

L'île de Puki, tome 1: Au début le coeur...





Scénario: Ludovic Danjou
Illustrations: Djet
Nationalité des auteurs: Française
Editions Vents d’Ouest (21 Septembre 2011)
46 pages
ISBN-10: 2749306167
ISBN-13: 978-2749306162
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 21 Janvier 2017
Ma note: 14/20




Résumé/4ème de couverture:

   Est-ce qu’il nous reste un peu d’espoir?
   Oui, infime, mais il en reste. Tout dépend maintenant de sa volonté.
   Que pouvons-nous faire, alors?
   Plus rien, à part attendre… et espérer qu’elle trouve son chemin pour revenir!

L’histoire:

            Une petite fille s'éveille sur une île inconnue et fantastique, un bout de terre perdu au milieu de nulle part. Une île qui possède un certain nombre de règles qu'heureusement, l'étrange Phylegos lui explique dès son réveil. Il est son guide et son protecteur pendant son séjour. Et pour commencer il lui donne son nom : Puki. Car comme tous les autres enfants déjà présents, Puki a tout oublié. Ici, personne ne sait pourquoi ni comment il est là, et encore moins ce qu'il était avant. Pour répondre à ces questions, Puki doit quitter l'île. Et pour partir de l'île, elle doit, au terme d'une périlleuse quête, récupérer un cœurâme afin de réveiller son totem.

Mon avis:

Je ne sais pas trop quoi penser de cette bande-dessinée. Les bases de l’histoire ainsi que les dessins assez graphiques avec un style manga sont bons, mais qu’il manque un petit quelque chose non identifiable. 

Je dirais que l’histoire manque tout simplement d’explications et cela se retrouve dans la pauvreté du texte. Alors, certes c’est une bande-dessinée jeunesse, mais il pourrait tout de même y avoir un peu plus de mots avec un texte un peu plus approfondi. Et malgré certaines explications quant à la situation actuelle de Puki sur cette île, et certains mystères, il n’en reste que l’on ne sait rien de cette petite fille et cela est assez frustrant.

Pour les illustrations, j’ai beaucoup aimé la couverture avec cette petite fille aux allures de petit faune. Mais à l’intérieur du livre, les traits graphiques sont très francs et linéaires et on aimerait parfois un peu plus de rondeurs. D’autant plus que dans certaines vignettes, la colorisation n’aide pas à discerner ces traits puisque l’ombrage est important et surtout très foncé.

En bref:

            Une bande-dessinée à l’histoire très mystérieuse malgré le fait que cela ne soit pas forcément voulu, mais du texte et des explications supplémentaires n’auraient pas été de trop… Je lirais le deuxième tome de ce dyptique mais heureusement qu’il n’y a pas d’autres tomes!

Autour du livre:
  • Livre empruntée à la bibliothèque
  • Tome 2: … A la fin l'âme



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire