Mes derniers avis romans:



dimanche 29 janvier 2017

Le château des étoiles, tome 1: 1869: la conquête de l'espace





Scénario et Illustrations: Alex Alice
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Rue de Sèvres (24 Septembre 2014)
63 pages
ISBN-10: 2369810130
ISBN-13: 978-2369810131
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 27 Janvier 2017
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

            Au XIXème siècle, d’intrépides explorateurs repoussent sans cesse les limites de l’inconnu. Avides de nouvelles découvertes, ils tournent leurs regards vers les étoiles… 1869: La conquête de l’espace commence! Une aventure en deux parties dans l’univers du « Château des étoiles ». 

L’histoire:

            A la fin du XIXe siècle, la communauté scientifique pense l’espace fait d’éther, qui, utilisée comme énergie, permettrait d’explorer le ciel. 1868, Marie Dulac, scientifique qui a consacré sa vie à la recherche de l’éther, s’élève en montgolfière pour ce qui doit être le vol du succès : elle atteindra l’éther... mais personne ne pourra en attester, elle ne survivra pas au vol. Seuls son mari, également professeur, et son fils Séraphin, restent détenteurs de ses recherches et de son savoir. Un an plus tard, Séraphin et son père reçoivent une mystérieuse lettre faisant allusion au carnet de la mère de Séraphin les invitant au château du roi de Bavière. Celui-ci, fou ou visionnaire, financera les recherches sur l’éther. En parallèle, Bismark, prince de la Prusse voisine, fera tout pour placer le royaume de Bavière sous sa tutelle. Dans ce 1er tome, Séraphin, son père et leurs alliés construiront l’éthernef et commenceront à percevoir les plans de Bismark.

Mon avis:

            N’étant pas forcément fan de tout ce qui peut se passer dans l’espace, je suis finalement très agréablement surprise par cette bande-dessinée. Je trouve l’histoire très belle dans l’optique des grands explorateurs et des grandes découvertes scientifiques. 

Points de vue/Critiques:

Lorsqu’on parle de conquête de l’espace, je pense tout de suite à des grands vaisseaux spatiaux, des machines d’acier et des robots en tout genre de batailles façon guerre des étoiles, et un côté sombre dans les images. Et dans cette saga, on ne retrouve rien de tout cela (c’est pourquoi j’ai beaucoup aimé!) grâce à deux paramètres majeurs: 

Cette conquête de l’espace façon 19ème siécle, se fait donc sous forme de ballon. Exit les gros vaisseaux et autres engins, bienvenue à la magie et la féerie avec ce moyen de transports permettant de voyager tel un oiseau. Voila là, le premier paramètre qui apporte un peu plus d’authenticité à cette conquête de l’espace, la rendant beaucoup plus crédible. Ensuite, cette conquête de l’espèce se fait de manière intelligente puisque le lecteur est témoin de la mise en place scientifique de cette réalisation. Et ça c’est vraiment captivant!

Les planches sont très belles, en particulier le choix des couleurs qui sont dans les teintes pastels. Cet aspect reste dans la magie et la légèreté telle le ballon à éther.

En bref:

            Oscillant entre science-fiction, aventure, conte de fées, histoire, tout se mélange pour former une bande-dessinée inoubliable, dans la lignée des grands romans de Jules Verne. L’auteur nous offre donc une historie captivante et fabuleuse.

Autour du livre:
  • Fait parti du Baby Challenge BD
  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire