Mes derniers avis romans:



mardi 3 janvier 2017

Aristide broie du noir





Scénario: Séverine Gauthier
Illustrations: Jérémie Almanza
Nationalité des auteurs: Française
Editions Delcourt (19 Novembre 2008)
31 pages
ISBN-10: 2756011533
ISBN-13: 978-2756011530
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 1er Janvier 2017
Ma note: 14/20




Résumé/4ème de couverture:

Chaque soir, c'est pareil, le cortège infernal, le défilé de monstres et leurs chants sépulcraux. Aristide lutte, tout seul, contre un sommeil fatal. Il surveille les monstres, repousse leurs assauts.

L’histoire:

            Le petit Aristide a dix ans. Et même si son cerveau est grand, la peur du noir provoque chez lui des insomnies. Car les ombres, menaçantes, se cachent partout, jusque sous son lit. Comment trouver le sommeil, quand la survie exige une constante veille ?

Mon avis:

Encore un scénario sûrement profond et touchant de Séverine Gauthier associé encore une fois aux illustrations caractéristiques de Jérémie Almanza. Autant dire un duo talentueux sur le papier. Ceci dit, j’ai été un peu déçue par cette bande-dessinée concernant l’histoire. Connaissant déjà l’écriture et les scénarios de Séverine Gauthier qui sait subtilement y distiller des petites philosophies de vie ou « morales », durant cette lecture, je m’attendais donc à quelques chose de plus poussée. Qu’une métaphore allait prendre le jour, ou ne serait-ce que quelques explications pour savoir quelle est la cause des cauchemars de Ari…

Les illustrations sont sublimes et s’accordent parfaitement au thème. Beaucoup de tons noirs pour nous plonger dans une atmosphère angoissante et surtout la touche de luminosité étincelante focalisée sur Aristide et ses lampes torches sont extraordinaire!

L’écriture est très poétique, renforcée par le fait que le texte est entièrement écrit en alexandrin.

En bref:

            Aristide broie du noir est une jolie histoire à mette entre les mains des petits bouts qui ne parviennent pas à trouver le sommeil par peur du noir. Le duo Gauthier/Almanza fonctionne encore parfaitement mais offre cette fois-ci une lecture plus enfantine qui touchera peut-être un peu moins les plus grands.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire