Mes derniers avis romans:

lundi 26 décembre 2016

Tes mots sur mes lèvres (Katja Millay)





Titre original: The Sea of Tranquility
Traduction: Juliette Lê
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Fleuve Noir (2 Janvier 2014)
Collection Territoires
500 pages
ISBN-10: 2265097942
ISBN-13: 978-2265097940
Genre: Young Adult
Lu le: 9 Décembre 2016
Ma note: 14/20


Résumé/4ème de couverture:

Je m’appelle Nastya. Voilà 452 jours que je ne parle pas. À personne. Depuis que quelqu’un m’a volé ma vie et ma seule passion. Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit. Sauf Josh Bennett. Il est toujours seul, comme moi. Un jour, il me parle. Et ma vie change. Encore une fois.

L’histoire:

            Ancienne pianiste de génie, Nastya Kashnikov démarre une nouvelle vie dans un nouveau lycée où elle compte bien passer inaperçue. Elle ne désire qu’une seule chose: faire payer le garçon qui lui a volé sa vie et sa volonté de vivre quelques mois plus tôt. Mais c’était sans compter la présence de Josh Bennett, cet adolescent mystérieux, solitaire mais respecté. Nastya va alors lui imposer quotidiennement sa présence, et aux côtés de Josh, ses barrières vont tomber les unes après les autres. Mais au fur et à mesure que leur relation va s’intensifier, les questions laissées sans réponses s’accumulent jusqu’au point de non retour.

Mon avis...:

... Général:

            Parce que la couverture est très « marketing » et cible très précisément le côté girly (on sait clairement d’avance sans avoir lu le résumé qu’on est en présence d’une romance) et parce qu’il faisait parti du Big Challenge Livraddict 2016, j’ai emprunté ce livre.
Je suis très loin du coup de coeur mais il ne m’a pas déçue pour autant. C’est typiquement pour moi, un livre moyen. D’ailleurs, dés le début de ma lecture, même si l’histoire était assez plaisante, j’ai mis un temps fou à finir ce livre. Et dés qu’il  a était terminé, j’étais incapable (et encore maintenant) de vous dire comment il finit… Bref, un livre qui ne casse pas trois pattes à un canard!

... Sur les personnages:

Nastya Kashnikov: « muette » depuis son accident traumatisant, elle a su rebondir et continuer à vivre après cela. Elle n’est pas restée apathique, reste percutante et s’est fixée un objectif. Néanmoins, de mon point de vue personnel, elle m’a plus ou moins agacée. C’est le fait qu’elle n’arrive pas à comprendre les points de vue extérieurs à sa situation. Le fait que ses parents s’inquiètent et ne veuillent que son bien et elle, continuant de s’emmurer dans le silence (c’est un peu le serpent qui se mord la queue) ou le fait que Josh, malgré sa remarquable et longue patience, veuille lui aussi avoir des réponses à ces questions.

Josh Bennett: J’ai beaucoup aimé ce personnage. La personnalité de cet adolescent est clairement atypique et rare en littérature. On ne retrouve pas l’ado blasé des cours et de  ses parents, qui ne pense qu’aux filles. On a ici, un jeune homme émancipé, qui gère seul son quotidien entre cours, travail et maison à s’occuper, et mature qui sait parfaitement la chance qu’ont beaucoup des jeunes gens de son âge d’avoir une famille qui les entoure, lui qui a perdu les membres de la sienne les uns après les autres…

Point de vue - Critiques:

            La principale raison qui a fait que je trouve ce roman « moyen », est qu’il ne se passe pas grand chose… Peut-être est ce dû à la construction même si j’en doute au final, puisque l’histoire est conduite selon une alternance de points de vue de Nastya et de Josh. Cet aspect donne un petit rythme favorable à la lecture. En revanche, ce qui pêche réellement, et qui m’a sauté aux yeux dés le début (même si j’espérais que cela allait être corrigé rapidement), c’est le fait que le mystère entourant la vie antérieure de Nastya ne soit pas dévoilée par petits bouts plus rapidement! En effet, d’après le point de vue de Nastya, on sait dés le début du livre, qu’elle a subit quelque chose de traumatisant. Mais quoi? Elle nous distille ainsi toutes les 50 pages une toute petite phrase obscure nous martelant ce « quelque chose ». On ne sait réellement ce qui s’est passé qu’à la fin (et je m’attendais à quelque chose de plus grave, même si cela reste traumatisant!). 

Je comprend le point de vue de l’auteure qui a voulu faire du secret de Nastya l’intrigue centrale de l’histoire, mais cela traine en longueur pour moi, on nous appâte et tout est dévoilé à la fin, en se disant: ouais, tout çà pour çà…

Avec une base d’histoire comprenant un secret personnel, je vois plutôt le secret dévoilé assez rapidement au lecteur puis l’exploitation de ce secret par la personne concernée (avec la recherche de vengeance) et par ceux l’entourant (qui ignorent encore ce secret). C’est la raison pour laquelle, j’ai préféré les dernières pages de ce livre, une fois que l’on sait ce qui est vraiment arrivé à Nastya dans son passé.

En bref:

            Une histoire qui tire un peu trop sur la corde du suspence pour révéler le secret de Nastya fait de ce livre, un livre « moyen » malgré une belle écriture, une bonne construction et des personnages aux personnalités sincères et atypiques.

Autour du livre:
  • Fait parti du Big Challenge Livraddict 2016
  • Livre emprunté à la bibliothèque



2 commentaires:

  1. Réponses
    1. oui je te le conseille même si pour moi c'est mitigé, il est quand même très souvent proche du coup de coeur pour beaucoup de monde, et puis il est pas mauvais!!^^ ;)

      Supprimer