Mes derniers avis romans:

lundi 12 décembre 2016

Princesse Sara, tome 3: Mystérieuses héritières





Scénario: Audrey Alwett
Illustrations: Nora Moretti
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Soleil Productions (27 Avril 2011)
Collection Blackberry
48 pages
ISBN-10: 230201524X
ISBN-13: 978-2302015241
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 10 Décembre 2016
Ma note: 17/20


Résumé/4ème de couverture:

            Avec toutes les punitions que lui inflige Miss Minchin, la vie est rude pour Sara Crewe.
De princesse, elle est devenue servante. Il lui faut donc encaisser les privations et les humiliations successives. Heureusement, ses rêves ne sont pas morts. Et souvent, Sara se plaît à penser au mystérieux monsieur indien qui a emménagé près du pensionnat de jeunes filles où elle travaille. Ce qu’elle ignore, c’est que cet homme est justement à la recherche de la fille du Capitaine Crewe pour lui restituer son bien, et qu’il croit l’avoir retrouvée quelque part en Russie...

Mon avis:

            Il me tardait de découvrir la suite des aventures de Sara! Comme le laissait présager la couverture, un petit côté indien va s’immiscer dans la dure vie de Sara. Et il sera, je pense et j’espère, encore plus présent dans le tome suivant, apportant la bouffée d’oxygène nécessaire à Sara pour pouvoir s’émanciper et s’affranchir de la terrible vie au pensionnant que lui inflige cette acariâtre Miss Minchin!

Points de vue / Critiques:

Dans ce tome, le lecteur voyage et ne reste pas « statique » dans le quotidien difficile de Sara, au pensionnat à Londres. On suit ainsi la vie d’une mystérieuse héritière, Dorothy, en Russie puis elle nous emmènera ensuite à Paris. Même si on sait dés le début, qu’il ne s’agit pas de Sara, on est tout de même très intrigué par cette jeune fille… J’espère vraiment qu’on pourra la retrouver par la suite!

J’aime beaucoup la joie de vivre de Sara avec son immense optimisme et surtout son imagination débordante, qui la ferait surement sombrer plus rapidement dans la déprime si elle lui faisait défaut. On assiste ainsi a de superbes scènes de danses indiennes ou de goûter vénitien entre princesses.

Quant à l’esthétisme, il reste toujours superbe: les robes sont magnifiques, les couleurs resplendissantes, les paysages très travaillés. 

En bref:

            Un scénario ultra riche en ce qui concerne la vie de Sara, les autres pensionnaires, la mystérieuse héritière, les voisins du pensionnat. On voyage d’un pays à l’autre sous de superbes paysages aux couleurs resplendissantes et à l’architecture travaillé. Bref, on en redemande!

Autour du livre:
  • Tome 1: Pour une mine de diamants (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: La princesse déchue (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire