Mes derniers avis romans:



lundi 26 décembre 2016

Nos étoiles contraires (John Green)




Titre original: The Fault in Our Stars
Traduction: Catherine Gibert
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Nathan (21 Février 2013)
327 pages
ISBN-10: 2092543032
ISBN-13: 978-2092543030
Genre: Drame
Lu le: 15 Décembre 2016
Ma note: 15/20
Adaptation en 2014 avec Shailene Woodley et Ansel Elgort




L’histoire:

            Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis...:

... Général:

            Ça y est, j’ai enfin lu ce best-seller! Après avoir lu des avis mitigés concernant la plume de John Green, j’hésitais beaucoup à découvrir ce livre. Enfin disponible à la bibliothèque, je prends!
J’ai donc découvert une belle histoire, que je me rappelais vaguement pour avoir vu une fois le film il y a quelques temps, authentique, sans apitoiement et qui est touchante à la fin. Je n’ai pas trouvé la plume de John Green particulière, donc pas dérangeante et donnant une lecture fluide et agréable.

... Sur les personnages:

  • Hazel: A son stade, elle sait que son cancer est incurable et que les médicament ne sont là que pour lui donner du sursis. Et pourtant, elle reste une personne qui ne s’apitoie pas sur son sort malgré tout ce qui lui arrive. Elle est munie d'une force incroyable et prend la vie comme elle vient, vit au jour le jour. Elle s'inquiète bien sûr, mais elle garde tout en elle, pour préserver les gens qu'elle aime pour ne pas les inquiéter et les rendre malheureux. Elle est également très réfléchie puisque elle parle de façon brève mais tout ce qu’elle dit est a du sens et est juste: elle parle peu mais bien! Ajoutons son sens de la répartie, et elle vous fournit une bonne petite dose d’humour. 

  • Augustus: Il incarne le garçon parfait, sans nous énerver ou nous blasé. Il est beau, intelligent, drôle, réfléchi et dévoué. Il a beaucoup d’humour, pense sans cesse aux autres et ils acceptent les gens comme ils sont sans jamais les juger.


Point de vue - Critiques:

            Ecrire une histoire relatant des adolescents atteints de cancers dont l’issue est fatale, n’est pas chose aisée!! Mais l’écriture de John Green est vraiment intelligente puisque on vit une histoire qui n’est pas larmoyante, où les personnages ne baissent pas les bras et s’apitoient sur leurs sorts en attendant que la mort arrive. Hormis le fait que l’on sache dés le début que Hazel et Augustus se battent contre le cancer, on assiste à la naissance d’une histoire d’amour entre deux adolescents, qui vivent leur vie le plus simplement possible en essayant de réaliser leurs rêves. 
Je dirais ainsi que la maladie vient « par touche » dans leur quotidien au travers d’analyses et de réguliers séjours hospitaliers pour chacun d’entre eux. J’entends par là que le parti pris par John Green n’est pas de focaliser l’histoire sur le cancer mais plutôt comment on peut (essayer de) continuer de vivre avec cette maladie faisant partie intégrante de son corps…

Dans cette « tranche de vie » d'Hazel et Augustus, sans actions ou rebondissement à suspense, la magie opère tout de même et on les découvrent goûter aux joies et aux caprices de l’amour comme n’importe quels adolescents à une prothèse et une bouteille d’oxygène près. Cette apparente normalité nous ferait presque oublier ces signes distinctifs et physiques du cancer tout comme leur environnement médical familier.

Parce que j’avais vu le film au préalable et savais comment l’histoire allait se terminer, je n’ai pas été surprise. En revanche, sans rien connaître je pense dans un sens que cette fin peut surprendre et dans l’autre sens, elle reste aussi ouverte. Souvent très frustrée par les fins ouvertes, je trouve celle-ci simplement parfaite! 

En bref:

            Un sujet abordé très difficile mais remarquablement bien écrit sous la plume de John Green, puisqu’on peut oublier le larmoyant et le pathos dans le quotidien cancéreux de Hazel et Augustus, au profit d’humour, de métaphores, de rêves, d’amour et de combattivité. 

Autour du livre:
  • Fait parti du Big Challenge Livraddict 2016
  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Prix:
    • Élu " Meilleur roman 2012 " par le Time Magazine !
    • Prix de L'Échappée Lecture 2014 de la Nièvre
    • Prix du Jury littéraire Giennois 2014
    • Prix Plaisirs de lire 2014, département de l'Yonne
    • Prix des Embouquineurs 2014
    • Prix Farniente 2015 (Belgique)
    • Prix Les goûts et les couleurs 2015 CANOPE - Académie de Rennes
    • Prix des Incorruptibles 2015
  • L’auteur: John Green est né en 1977. Il vit avec sa femme et son fils à Indianapolis, la capitale de l'État de l'Indiana, aux États-Unis. Il a reçu de nombreux prix pour ses romans, dont le Michael L. Printz Awards, prestigieux prix américain, pour son premier roman Qui es-tu Alaska ? John Green et son frère, Hank, sont les auteurs de Vlog-brothers (youtube.com/vlogbrothers), un des projets de vidéos en ligne les plus connus au monde.John Green a également un site Internet très actif, et est présent sur les réseaux sociaux comme Twitter où il est suivi par des millions d'Internautes.
  • Adaptation au cinéma: « Nos étoile contraires » de Josh Boone (20 Août 2014) avec Shailene Woodley dans le rôle d’Hazel Grace Lancaster et Ansel Elgort dans le rôle d’Augustus Waters.




4 commentaires:

  1. J'ai ce roman dans ma PAL depuis longtemps maintenant ! Je vais le lire en 2017 c'est sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha oui il faut le lire, j'étais plus ou moins réticente au début par rapport aux avis mitigés surtout sur l'auteur, mais je suis très contente de l'avoir lu! Je compte même poursuivre avec les autres livres de John Green!

      Supprimer
  2. J'ai uniquement vu le film mais vu que je n'ai pas accroché je ne pense pas lire le livre ._.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha oui, si tu n'a pas accroché au film, je ne te conseille pas le livre car il est très fidèle au film et n'apporte rien de plus!

      Supprimer