Mes derniers avis romans:



vendredi 11 novembre 2016

Sugar, ma vie de chat






Scénario et Illustrations: Serge Baeken
Nationalité de l’auteur: Belge
Editions Dargaud (24 Janvier 2014)
78 pages
ISBN-10: 2505017948
ISBN-13: 978-2505017943
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 10 Novembre
Ma note: 12/20



Résumé/4ème de couverture:

Ceci est une bande-dessinée  consacrée aux chats, avec des histoires sur la vie des chats, vues avec les yeux d’un chat. Pour les amateurs de BD. Et pour tous les amoureux des chats. Enjoy!

L’histoire:

            Sugar est la biographie d'un chat noir qui fut pendant 18 ans le compagnon de l'auteur flamand Serge Baeken. En 80 pages, l'auteur va nous raconter la vie à hauteur des yeux d'un chat : marcher, jouer, attraper les mouches, défendre son territoire, déménager, chasser les souris, faire des câlins, se balader avec ses congénères, etc. Tout cela sur fond de vie de famille presque calme. Serge Baeken nous conte ce quotidien de manière chronologique, un spectacle cubique de parfois 24 cases par page, noir et blanc.

Mon avis:

            L’album avait de quoi allécher: une bande-dessinée pour les amoureux des chats, la biographie d’un chat noir, le fait de raconter la vie de chat à la hauteur de ses yeux… Tout était là dans la présentation, mais rien ne l’est dans le fond! Très déçue!

Points de vue - Critiques:

Que se soit dans le fond ou la forme, je n’ai rien compris!

Tout d’abord la forme. L’histoire nous offre des planches de 24 vignettes carrées par page. Elles sont le plus souvent scéniques et visuelles que contenant des bulles de lecture. Même si ce dernier point peut ne pas être dérangeant, ici les différentes cases s’enchaînent très mal, sans compter que bien souvent elles se répètent à l’identique (un peu facile tout de même!!). De plus, sur une même page, certaines vignettes vont constituer un dyptique ou un triptyque ou même un carré de 9 cases complètes alors que toutes les autres vignettes autour forment un kaléidoscope. Bref, c’est le foutoir, on ne sait pas comment « lire » ou dans quel ordre regarder les dessins. On aimerait presque un parcours fléché…

Ensuite le fond. Que se soit les déménagements ou les morts et disparition des deux premiers chats, je n’avais pas du tout compris ces événements avec les dessins avant que les personnages ne le disent réellement! Alors problème de scénario ou d’illustrations?

En bref:

            Très déçue par cette bande-dessinée pourtant alléchante. Je n’ai absolument rien compris dans le scénario mais également dans les illustrations. Certes, ces dernières proposant 24 vignettes par page offre un concept novateur, mais qui est, je pense, très mal appliqué.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire