Mes derniers avis romans:

vendredi 11 novembre 2016

Nora






Scénario et Illustrations: Léa Mazé
Nationalité de l'auteur: Française
Editions: Les éditions de la gouttière (24 Avril 2015)
70 pages
ISBN-10: 1092111220
ISBN-13: 979-1092111224
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 6 Novembre 2016
Ma note: 15/20 



Résumé/4ème de couverture:

Cher Journal, Finalement, être à la ferme c’est rigolo. J’ai même trouvé une super cabane! Mais il y a un truc pas normal avec la voisine: elle est tout le temps toute seule. Je crois que je vais mener l’enquête...

L’histoire:

            Les parents de Nora déménagent. Pour son bien-être et aussi pour leur rendre cette transition plus facile, ils décident de confier Nora à son oncle qui séjourne à la campagne. Pour la petite fille, ce n’est pas une réjouissance! Elle fait d’ailleurs comprendre à tout le monde qu’elle mettra peu de bonne volonté pour rendre ce séjour agréable. Mais entre les animaux, la découverte d’un arbre creux offrant une caverne et la vue de cette grand-mère qui semble être souvent seule, Nora va finir par prendre goût à ce bol d’air frais et va avoir beaucoup d’occupation.

Mon avis:

Je ne m’attendais pas du tout à cette histoire lorsque j’ai lu la 4ème de couverture, qui m’avait plus rappelé « Les carnets de Cerise », mais je n’ai pas été déçue. Il s’agit d’une histoire plus enfantine que ce que j’imaginais, mais qui reflète à la perfection, l’innocence et la fraîcheur des enfants.

Points de vue / Critiques:

A la lecture du résumé de 4ème de couverture, j’étais persuadée de retrouver une histoire relatée à travers le journal intime de la petite fille, qui va enquêter sur son étrange voisine. Exactement ce que l’on retrouve dans « Les carnets de Cerise ». Et pas du tout: il n’y a pas de journal, et Nora ne va pas enquêter sur la voisine puisqu’il n’y a pas vraiment de mystères là-dessous.



Cette bande-dessinée est en fait une très jolie mise en scène de toute la beauté et l’ignorance des enfants. Et Nora amuse ainsi autant le lecteur avec ses questions existentielles qu’elle déstabilise l’adulte par sa spontanéité déconcertante qui rappelle combien la curiosité enfantine à sa part de drôlerie face aux réactions maladroites de plus grands qui bien souvent font face à l’improvisation!
Et face aux questions existentielles qu’elle pose, il est fascinant de voir à quel point les mots utilisés pour les explications sont importants, puisqu’on voit que Nora va trouver ses mots d’enfants qui colleront aux réponses.

L’imagination de Nora va alors débordée sur la réalité. On plonge ainsi dans l’univers imaginaire et fantastique de la petite fille.

En bref:

Un album touchant où l’histoire aborde avec humour des sujets qui sont au coeur des préoccupations enfantines, mais qui interpelle également les adultes dans leur manière de parler et de répondre aux enfants à l’imagination débordante!

Autour du livre:


   livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire