Mes derniers avis romans:

dimanche 6 novembre 2016

Le monde de Maliang, tome 2: La flûte





Scénario et Illustrations: Liu Yang
Nationalité de l’auteur: Chinoise
Traduction: Fuat Erkol
Editions Kantik (3 Février 2011)
48 pages
ISBN-10: 2357080396
ISBN-13: 978-2357080393
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 1er Novembre 2016
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

Peu après la tempête, Maliang et son grand-père se sont réfugiés dans la montagne d'or. Ils y coulent des jours heureux, mais un beau matin des navires de guerre affluent de toutes parts. La montagne d'or attise en effet bien des convoitises. Tout semble perdu pour Maliang et son grand-père, et l'enfant devra faire preuve de beaucoup d'ingéniosité pour sortir de ce guêpier...

L’histoire:

            Après avoir fui en bateau sur la montagne d’or qu’il a dessiné grâce à son pinceau magique, Maliang et son grand-père ont le mal du pays. Et en plus, ils sont vite pris d’assaut par des pirates et autres amis de l’empereur, assoiffés par l’or. La décision est donc de rentrer, mais en cachette. De retour dans leur village, la discrétion n’est pas là. Toute la famille de Maliang va alors s’exiler dans la capitale où une nouvelle vie commence avec de nouveaux amis pour Maliang... 

Mon avis:

            Après un premier bon tome où le côté jeunesse était assez marqué, j’ai trouvé ce deuxième tome beaucoup plus mature. Le scénario entraînant avec des dialogues réalistes effacent quelque peu le fait que le public visé soit les 8-12 ans. 

L’histoire est vraiment plus prenante et plus palpitante. Jusqu’à la fin du tome, je ne voyais pas le rapport avec le titre, mais on y vient et même si cela se fait tardivement, il se fait avec surprise! Et cette découverte amène son ouverture et son suspense pour le prochain tome.

En bref:

            Un deuxième tome beaucoup plus intéressant que le premier dans l’histoire et le scénario plus aboutit et plus profond, qui portent le lecteur avec entrain et suspense vers le troisième tome.

Autour du livre:
  • Tome 1 : Le pinceau (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire