Mes derniers avis romans:

mardi 22 novembre 2016

La communauté du Sud, tome 13: La dernière mort (Charlaine Harris)





Titre original: Dead ever after
Traduction: Anne Muller
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions J’ai Lu (8 Janvier 2014)
379 pages
ISBN-10: 2290059285
ISBN-13: 978-2290059289
Genre: Bit-Lit
Lu le: 12 novembre 2016
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Sookie et Arlene, c'est une longue histoire. Le jour où Arlene veut reprendre son job, Sookie ne voit pas pourquoi elle lui ferait ce plaisir. Après tout, Arlene a tout de même voulu la faire crucifier ! Quand à sa relation avec Eric Northman, elle s'évapore dans un silence glacial, et il ira jusqu'à ordonner à ses vampires de garder leurs distances...
Quand Sookie en apprend la raison, elle est dévastée. Les choses se compliquent encore pour elle quand Arlene est retrouvée morte. Elle est immédiatement soupçonnée du crime. Enquêtant sur cette affaire, Sookie va alors découvrir que la vie à Bon Temps a de quoi faire frémir.

L’histoire:

            Après de multiples histoires et péripéties dans la vie de Sookie Stockhouse, fini pour elle les vampires et autres métamorphes. Aujourd’hui, débarrassée plus ou moins de toutes ces créatures, elle est bien décidée à vivre sa vie de la façon la plus normale qui soit. Mais bien sûr la compagnie des humains peut aussi s’avérer dangereuse, surtout quand plusieurs d’entre eux, à l’image d’Arlene, ont de la rancoeur envers Sookie et souhaitent plus que tout se venger.

Mon avis...:

Et voilà le tome final de la série! Et j’ai commencé ce tome en ne sachant pas du tout comment aller se terminer la vie trépidante de Sookie ni où l’auteure voulait en venir avec tout cela. Il est vrai que depuis le précédent tome, et encore plus avec celui-ci, j’ai remarqué que l’accent était davantage mis sur les plaisirs de la vie simple pour Sookie. On assiste donc plus souvent à des passages qui pourraient paraître lassants ni sans aucune importance, notamment les moments où Sookie raconte son quotidien banal (faire ses repas, prendre sa douche, se pomponner, se cale pour lire un bouquin) ou ses activités comme n’importe quelle jeune femme (voir ses amis, faire du shopping ou du jardinage).
Et même si dans ce tome on assiste encore et toujours à une enquête policière pour meurtre dans laquelle Sookie sera inévitablement la suspecte numéro 1, cette affaire est assez minime et ne prend pas une ampleur démesurée au profit de la mise en place du final et du futur que l’on doit voir apparaître.

Point de vue - Critiques:

Il est vrai que le final de cette série n’est pas flamboyant, avouons-le. Pas de grand happy end, et beaucoup de mystères concernant le futur de nombreux personnages, même pour celui de Sookie où le lecteur est plutôt amené à le deviner et à l’imaginer à sa façon.
Mais ce final ne pas pourtant pas déçue, je trouve qu’il coule de sens. Et après tout, pour savoir ce que deviennent les personnages dans le futur, il y a quand même un tome hors-série pour répondre à ces questions!

J’ai particulièrement aimé retrouver dans ce dernier tome, tous les personnages secondaires que l’on a pu côtoyer tout au long de cette série. Et on voit que ces personnes sont et resteront toujours de vrais amis, présents dans la vie (future) de Sookie. On retrouve ainsi Maître Cataladiès, Quinn, Bill, Diantha, Barry, Amélia mais aussi les gens de Bon-Temps (Alcee, Andy, Kenya, Kennedy, Jason, Michele, et Sam). Dommage de ne pas avoir vu apparaître Bubba ainsi que son petit neveu télépathe.

Concernant Sookie en elle-même, on peut dire qu’elle a bien grandi depuis « Quand le danger rôde ». La jeune fille timide, naïve et énamourée du début à laisser place à une réelle combattante impitoyable (qui s’en ait quand même pris plein la figure!!!) en ayant vécu moult aventures et péripéties. Néanmoins, elle est toujours restée loyale envers elle-même et envers ses convictions. Sookie n’a pas radicalement changée au fil de la série mais elle a juste logiquement grandie et mûrie.

En bref:

            Un épisode pas forcément palpitant pour clore cette série, mais Charlaine Harris donne une fin digne et totalement en accord avec que qu’on a pu lire avant pour nous « préparer ». Et il faut se dire que la série n’est pas complétement terminé puisqu’il reste encore les hors-séries!

Autour du livre:

  • Tome 12 : Mort sans retour (ß chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire