Mes derniers avis romans:

dimanche 27 novembre 2016

Ekhö, monde miroir, tome 3: Hollywood Boulevard





Scénario: Christophe Arleston
Illustrations: Alessandro Barbucci
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Soleil Productions (5 Novembre 2014)
48 pages
ISBN-10: 2302042468
ISBN-13: 978-2302042469
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 23 Novembre 2016
Ma note: 18/20



Résumé/4ème de couverture:

            Ekho est un monde miroir de la Terre. On y retrouve nos villes, nos pays mais légèrement différents: l’électricité n’existe pas, les dragons remplacent les avions de ligne, les wagons du métro sont sur le dos d’étranges mille-pattes… Mais les plus étonnants sont les Preshauns qui, sous leurs airs de peluches formalistes, semblent tenir les rênes de ce monde… Fourmille Gratule et Yuri Podrov se sont retrouvés projetés sur Ekhö et doivent y trouver leur place. D’autant que Fourmille se retrouve régulièrement habitée par des personnalités de morts récents… Après New York et Paris, direction Hollywood pour percer le mystère qui entoure son actrice emblématique, la mythique Norma Jean...

L’histoire:

            Après New York et Paris, les recherches de contrats de l’agence Fourmille vont amener cette dernière, en compagnie de Yuri, sur les grands boulevards Hollywoodien, au coeur de la cité du cinéma. Mais dans le milieu du cinéma, la guerre fait rage entre les agents, tout comme entre les acteurs et actrices. Et Fourmille et Yuri vont en plus se retrouver à enquêter sur la mort de la plus célèbre des actrices qui a bien sur pris possession du corps de Fourmille!

Mon avis:

            Après un deuxième tome qui était en dessous du premier, ce troisième tome repart dans la réussite!! Être au coeur de l’usine à rêves de Californie, Hollywood, est vraiment attractif et plaisant. Et puisque on assiste encore à une enquête, on a l’impression d’être aussi dans un épisode de série policière américaine!
Seul petit bémol, c’est que l’on retrouve de moins en moins d’humour au fil des tomes!

Points de vue / Critiques:

            Ekhö, monde miroir de la Terre, l’est par les lieux (New York et Paris qu’on a pu déjà voir et maintenant Hollywood) mais l’est également par les stars et personnages célèbres. Et c’est ce dernier point qui est largement relayé dans ce tome. On retrouve ainsi dans le monde d’Ekhö Monsieur Zunack (pour John Cusack), Q.Tarentula (pour Q.Tarantino), M.Corleone et bien sur Norma Jean alias Marilyn Monroe, vedette principal de l’histoire. 

J’ai ainsi adoré retrouver le « double «  de Marylin Monroe avec tout ce qui fait d’elle l’icône que l’on connaît. On a donc Norma qui chante « happy birthday » au gouverneur à l’occasion duquel elle arbore une robe brillante et très moulante finie et ajustée au dernier moment par le couturier en coulisses et sous laquelle aucun sous-vêtements n’est portés, mais aussi le fait qu’elle porte du Chanel 5 pour dormir et sa robe blanche soulevée par un courant d’air.

Le lien Ekhö-Terre dans ce monde du cinéma ne se fait pas seulement sur la base des personnages et des stars mais aussi tout simplement par les films. On voit ainsi Fourmille et Yuri se baladaient dans les décors de Cléopâtre, Jurassik Park et Pirates des Caraïbes. Et j’ai par dessous tout, adoré le clin d’oeil à Harry Potter, pour lequel on ne retrouve pas les décors, mais plutôt les doubles de Harry, Ron et Hermione qui se promenent au premier plan puisqu’ils sont de simples enfants dans une école.

En bref:

            Un tome où l’humour est de moins en moins présent mais qui est doublement intéressant dans le fait d’être sous les feux d’Hollywood. Le lecteur se retrouve au coeur des plateaux de cinéma et des vedettes, telle de Norma Jean, alias la Marylin Monroe du monde d’Ekhö.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Tome 1 (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 2 : Paris Empire (ß chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire