Mes derniers avis romans:

mardi 20 septembre 2016

Les druides, tome 2: Is, la blanche




Scénario: Jean-Luc Istin et Thierry Jigourel
Illustrations: Jacques Lamontagne
Nationalité des auteurs: Française et Canadienne
Editions Soleil Productions (27 septembre 2006)
Collection Soleil Celtic
48 pages
ISBN-10: 2849465674
ISBN-13: 978-2849465677
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 19 Septembre 2016
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

Gwenc'hlan... Mon maître, celui vers qui se tournent toutes mes pensées maintenant, à l'heure où il me tarde de le rejoindre dans l'autre monde, là-bas, par-delà les brumes... Nous druides, pensions à raison que l'écriture ne devait pas figer nos sciences, que nous devions les enseigner par la parole et non par l'encre. Mais vint le crépuscule des druides, et maintenant que nombre d'entre nous se sont convertis à la religion du dieu unique et que les autres ont disparu, il nous faut consigner par écrit ce qui sera perdu faute de bouche pour initier... Il apparaît donc fort louable que ceux qui restent, et dont je fais partie, transcrivent notre mémoire sur ce papier, si éphémère, mais qui demeure en ce jour notre seule possibilité de perdurer au travers des époques à venir... Mes souvenirs étreignent mon cœur, se changent en larmes, se mêlent à l'encre... Gwen-hlan... Mon maître...

L’histoire:

            L’un des derniers druides Gwen-hlan et son jeune apprenti Taran poursuivent leur enquête autour du mystère qui jalonne les promontoires rocheux d’Armorique, à savoir des prêtes tués et décapités... Les besoins de leur investigation vont les conduire jusqu’à la somptueuse ville d’Is sur laquelle règne la belle et rebelle Dahud…

Mon avis:

            J’ai eu beaucoup de mal à me replonger dans ce deuxième tome, même si je me rappelais du début de l’histoire!!! J’ai même hésitée à abandonner... J’ai surtout buté quand à savoir qui était qui parmi les moines et les druides. C’est le fait que Gwen-hlan soit appelé « mon frère » par tous les autres, comme le font les moines entre eux, qui m’a gêné. Sans compter que leurs habits se ressemblent beaucoup…
Une fois mes idées remises en place, je me suis laissée plonger dans l’histoire avec notamment la superbe légende concernant Dahud qui m’a happé! Et à partir de ce moment, j’ai trouvé que l’histoire se posait. En effet, les bases de l’histoire entre les druides et les moines se renforcent (idéal pour conforter ma mémoire) sans que l’histoire concernant l’enquête n’avance trop vite. J’ai ainsi eu l’impression que l’histoire « m’attendait » ce qui fut assez agréable, car c’est assez déroutant de reperdre le fil de l’histoire quand on vient juste de recomprendre les bases!
Néanmoins, la fin du tome est à rebondissements et plein de suspense et on est à deux doigts de connaitre le dénouement… mais non il faudra encore attendre, pas trop longtemps j’espère.

En bref:

            Après une immersion difficile dans ce tome, l’histoire se pose ce qui m’a permis  de renforcer ma mémoire et d’en comprendre tout le sens, tout en menant à la presque élucidation de l’enquête.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Tome 1: le mystère des Oghams (<— chronique à retrouver ici)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire