Mes derniers avis romans:

vendredi 9 septembre 2016

L'enfant de l'orage, tome 2: La croisée des vents






Scénario: Manuel Bichebois
Illustrations: Didier Poli
Nationalité des auteurs: Française
Editions Les Humanoïdes Associés (9 Février 2005)
48 pages
ISBN-10: 2731616342
ISBN-13: 978-2731616347
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 30 Août 2016
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture:

Il est celui qui naquit des cendres d'une mère foudroyée. 
Il est celui qui tient dans la main une pierre rouge et brillante comme le sang frais d'un animal sacrifié. 
Il est celui qui parle aux nuages gros de la tempête à venir et au ciel aveugle de la nuit infinie. 
Il est celui qui cherche l'histoire commencée avant sa naissance et que seuls des fantômes pourraient aujourd'hui raconter. 
Il est celui qui possède une arme plus puissante que les forces de la nature, un don de vie et de mort qui le propulse vers un destin légendaire. 
Il est l'enfant de l'orage.

L’histoire:

             Laïth a pu échapper au massacre de son village où tout n'est plus que ruines et désolation. Au milieu des corps gisants dans la neige ensanglantée, il découvre ceux de ses parents adoptifs, unis dans une ultime étreinte. S’il implore le ciel de lui venir en aide, celui-ci reste désespérément sourd à ses plaintes.
Un chapeau et des lambeaux de tissus qu’il trouve au pied d’un arbre lui révèlent que ses amis ne sont pas morts mais ont été enlevés. Il décide alors de partir à leur recherche.
Prêt à tout pour sauver ses compagnons, Laith suit les traces de l'armée d'Alghärd et s’enfonce dans la forêt, sans se douter encore que le massacre de son village pèsera lourd dans la guerre qui oppose le royaume d’Onfidhen au pays de Frätt.

Mon avis:

            J’ai lu le premier tome de cette bande-dessinée il n’y a pas très longtemps. Néanmoins, quand j’ai commencé ce deuxième tome, je ne me rappelais plus des détails et j’avoue n’avoir quasiment rien compris tout au long de cette suite. En effet, il n’y pas de résumé du premier tome au début du livre, qui n’aurait pas était de trop, simplement pour rafraîchir la mémoire du lecteur! Et même sans résumé, j’ai trouvé qu’il y avait aussi un manque d’explications et de détails dans les dessins. Un sentiment de « tout vas trop vite » s’est emparée de ma lecture...

En bref:

            Un deuxième tome qui est difficile à resituer dans l’histoire par rapport aux évènements du premier tome, ce qui peut permettre au lecteur de passer à côté...

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Tome 1: Pierres de sang (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 3: Où portent les courants 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire