Mes derniers avis romans:

mercredi 21 septembre 2016

Eleanor et Park (Rainbow Rowell)





Titre original: Eléanor & Park
Traduction: Juliette Paquereau
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket Jeunesse (5 Juin 2014)
378 pages
ISBN-10: 2266234706
ISBN-13: 978-2266234702
Genre: Jeunesse, Romance
Lu le: 17 Septembre 2016
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s'installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l'ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths... Et qu'importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

L’histoire:

            On retrouve deux adolescents aux antipodes l’un de l’autre. Eleanor est nouvelle au lycée. Et elle est rousse et un peu enrobée: pour beaucoup, elle n’entre donc pas dans les codes sociaux en vigueur pour être une tête d’affiche. Park, lui est d’origine asiatique et est assez renfermé sur lui-même, même s’il fait parti du groupe des «populaires »  du lycée. Donc même si tout les oppose, Eléanor et Park vont vivre une relation aussi inattendue que passionnelle



Mon avis...:

… Général:

            Je voyais régulièrement passé ce livre sur Livraddict sans savoir vraiment s’il m’intéressait ou pas. Piquée de curiosité, j’ai fait le mouton et j'ai décidé de me lancer dans cette lecture. Mais la magie n’a pas vraiment opéré sur moi. C’est une bonne lecture tout le long du roman, mais je ne voyais où l’auteure voulait nous emmener. Plus la fin approchait, moins je voyais comment elle voulait clôturer cette histoire. J’ai échafaudé de multiples hypothèses mais je n’ai pas tapé dans le mille: en effet, il n’y a pas vraiment de fin… Tellement déçue et frustrée!!! Juste tout çà pour çà…?



… Sur quelques personnages:

  • Eléanor: C’est une fille totalement atypique: elle est rondouillette, a les cheveux longs bouclés et roux et elle s’habille de façon complètement anarchique (cravates et vêtements d’homme très larges, démodés avec toutes les couleurs qui sont associées). Mais qu’est-ce que ça fait du bien d’avoir un personnage principal tellement proche de la réalité!! Merci à l’auteure d’avoir pris ce parti original et vraiment plaisant. Mais Eleanor, c’est aussi une jeune fille qui n’est pas seulement pas gâtée par la vie concernant les vêtements mais aussi pas gâtée concernant la vie de famille. En effet, elle vit avec ses quatre frères et soeur (dont elle partage la même chambre), avec sa mère qui a baissé les bras depuis longtemps mais aussi et surtout avec son beau-père qui est totalement ignoble au point d’avoir déjà mis à la porte Eléanor pendant un an…
  • Park: D’origine asiatique de part sa mère, c’est un garçon qui a du mal à assumer son métissage du point de vue physique. Il s’habille tout en noir et est souvent dans sa bulle tout en se laissant porter par son groupe d’amis populaires.  

Point de vue - Critiques:

Même si la fin m’a beaucoup déçue (j’y reviendrais plus tard) et que l’histoire n’est pas pleine de rebondissements, il est indéniable que ce livre a un petit truc. La façon dont les sentiments sont exprimés et les personnages qui nous les transmettent en plein coeur sont particuliers. 
Néanmoins, j’ai eu quelque fois l’impression d’avoir une « surdose » d’amour passionnel entre Eleanor et Park, leur relation frôlant parfois la caricature d’amour d’adolescents. J’aurais aimé passé ces quelques lourds passages pour voir l’histoire avancer avec plus de profondeur. 



Et mon voeu d’avancement dans l’histoire n’a pas été réalisé… En effet, plus j’approchais de la fin du livre, plus je me disais que quelque chose de terrible, de grave va arrivé!!! A la lecture des dernières pages, chaque mot me donnait vraiment beaucoup de suspense et de peur surtout concernant Eleanor. Je m’attendais à un drame, un accident… Et non, rien du tout!!! Pire, je dirais même, car la fin n’est pas une réelle fin. Je me suis dis « tout ça pour ça »… Très déçue donc, et très frustrée que l’auteure ait choisi ce point de vue.

La force majeure de l’histoire est portée par les personnages. Ce que j’ai le plus apprécié dans le quotidien des adolescents c’est que le focus était davantage mis sur leur vie quotidienne familiale plutôt que sur leur vie de lycéens. Vivre l’histoire d’amour entre Eleanor et Park au coeur du lycée aurait été qualifié de « déjà vu » et peu original. Ici, les parents jouent un rôle important dans la vie des adolescents qu’ils créent ou non un climat favorable à l’épanouissement des jeunes.



Concernant la construction du livre, les points de vue d’Eleanor et de Park s’alternent rapidement à l’intérieur des chapitres. On ne vit pas la même scène selon leur vision et on plonge davantage dans la tête de l’un sans reléguer bien loin l’autre. Cette mise en forme nous offre une palette encore plus riche des sentiments qui lient nos héros.

En bref:

            Une belle histoire d'amour tant inattendue que passionnelle, portée par des personnages atypiques mais réalistes qui retransmettent parfaitement leurs sentiments. Mais pourquoi faire évoluer l’histoire (trop) calmement et simplement pour nous assommer avec une fin expéditive et qui manque de sens…?

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

2 commentaires:

  1. Je me souviens avoir passé un bon moment avec ce roman, une fin loin d'être un happy end, mais un roman agréable à lire malgré tout. Mais je te rejoins sur l'évolution de l'histoire un peu lente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça, un bon moment pour une lecture agréable. J'aurais monté d'un cran dans la qualité de ce livre si la fin était différente, mais bon.. ;)

      Supprimer