Mes derniers avis romans:

mercredi 17 août 2016

Le contrat, tome 1 (Tara Jones)







Nationalité de l’auteur: Française
Editions Hugo & Cie (18 Juillet 2016)
207 pages
ISBN-10: 2355903956
Genre: New Romance
Lu le: 13 Août 2016
Ma note: 8/20





Résumé/4ème de couverture:

 Elle lui a vendu son corps, saura t-il conquérir son cœur...?

Un contrat qui va tout changer...

Après la faillite de son père, Angeline supplie son principal créancier, Lancaster, d'éponger ses dettes. Il lui propose alors un arrangement d'un genre particulier : un contrat de mariage aux clauses multiples et variées... Angeline accepte d'épouser cet homme qu'elle n'a jamais vu. Mais elle n'avait pas prévu qu'il soit aussi attirant...
Luttant contre sa culpabilité et ses peurs, elle ne peut s’empêcher de se poser une question : pourquoi lui a t-il proposé de l'épouser ?

L’histoire :

            Angéline est une jeune femme vivant dans la luxure et la richesse de son père. Mais lorsque celui-ci fait faillite, comment rembourser les créanciers, surtout quand on a jamais travaillé de sa vie? Les copines sont là pour aider, mais cela ne dure qu’un temps. Mais face à sa détermination, Lancaster, lui propose de belles sommes d’argent en échange…d’un mariage et surtout du contrat qui va avec. Afin de préserver son père, Angéline accepte le deal en ayant jamais vu son futur époux. Mais même si celle-ci sait pourquoi elle a accepter ce contrat, quelles sont les raisons de Lancaster? Et comment est-il?

Mon avis...:

… Général :

Parce que ce livre faisait parti d’un pack estival avec le programme télé et proposé à petit prix, je me suis dit autant en profiter et essayer ce genre « New Romance ». Et heureusement que le prix était petit, car grande est ma déception, non, ma colère!!!
A l’image du film « 50 nuances de Grey » (dont je ne lirais jamais les livres!!!), c’est totalement le genre d’opus que je trouve révoltant et dégradant pour les femmes!!! Comment les femmes peuvent-elles tomber en pâvoison face à ce genre d’histoires? Simplement parce qu’il y a des scènes érotiques? Si c’est le cas, je les plaints de trouver du réconfort dans ce genre de livre au milieu d’un quotidien qui doit leur paraître bien morne. (oui, je sais que je ne me fait pas des amies en disant cela…)

On retrouve donc une jeune femme, sans ambition, habitée à baigner dans la richesse de papa, qui va devoir ni plus ni moins se vendre pour éponger ses dettes. Et elle est très chanceuse car Monsieur le futur mari est beau comme un Dieu!!! Mais attention, elle va quand même faire preuve d’un peu de caractère, histoire de ne pas tomber immédiatement dans ses bras, mais elle ne va pas résister bien longtemps évidemment! Mais Monsieur le futur mari se comporte ni plus ni moins comme un odieux buffle (restons polie) puisqu’il considère Angéline comme sa chose, sa possession (il le dit lui-même!). Et Angéline continue, malgré tout, de tomber sous son charme et dans ses bras, tout en fronçant le nez de temps en temps.

… Sur les personnages :

Aucune originalité dans les caractères des personnages, au contraire on y trouve tous les clichés:
  • Angéline: fille à papa, a toujours baigné dans le luxe, aime l’argent, ne sait pas et ne veut pas travailler. J’ai aimé voir au début qu’elle avait son petit caractère et qu’elle répondait et se vengeait de Lancaster, mais on se rend compte qu’elle a une attitude impulsive, puérile et son « caractère » est de courte durée puisqu’il s’étiole rapidement face à Lancaster.

  • Lancaster: Jeune, beau, grand, riche (merci la fiction^^). 


Point de vue - Critiques:

Encore une fois, je ne comprends pas comment on peut aimer ce genre d’histoires. Les femmes sont seulement considérées comme des choses, on se croirait remonter des siècles en arrière. A titre d’exemple: Angéline, surnommé « Barbie » (^^) doit répondre en temps et en heure, dire ce qu’elle fait, où quand et pourquoi, Lancaster et ses copains se partagent, s’échangent et consomment ensemble les filles… Et cerise sur le gâteau: Angéline se fait punir en se faisant mettre la fessée cul nu à cheval sur les genoux de Lancaster…!!!^^^ Mais où on va???

J’ai acheté le deuxième tome la semaine suivante et je ne le lirais pas bien sûr. Au contraire, je vais tout faire pour me débarrasser de ces livres!!!

En bref:


            Un livre qui est une horreur, une infamie et une honte pour le statut des femmes où elles ne sont ni plus ni moins traitées comme des choses que possèdent les hommes. Mais parce qu’on retrouve une « histoire d’amour » agrémenté de scènes où la température monte, cela semble plaire au-delà du féminisme. Désolant et malsain...

2 commentaires:

  1. Wow, voilà un avis surprenant ! J'ai lu beaucoup de commentaires positifs, et pour le coup tu me refroidis énormément. Je ne pense plus à l'acheter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je sais que mon avis tranche par rapport à tous ceux qu'on peut lire. Mais je ne comprend pas du tout qu'on puisse aimer et s'identifier à une femme privée de sa liberté, voire humiliée (elle le dit elle-même)!!! Après si tu as lu et aimé "50 nuances de Grey", tu vas aussi apprécier celui-ci. Et si ce n'est pas le cas, le prix est tout petit! ;)

      Supprimer