Mes derniers avis romans:

mercredi 27 juillet 2016

Le Magicien d'Oz (L.Frank Baum)



VOLUME 1

Adaptation: David Chauvel
Dessins: Enrique Fernàndez
Nationalité des auteurs: Française et Espagnole
Editions Delcourt (8 Juin 2005)
Collection Jeunesse
31 pages
ISBN-10: 2847896635
ISBN-13: 978-2847896633
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 20 Juillet
Ma note: 15/20



VOLUME 2 

Adaptation: David Chauvel 
Dessins: Enrique Fernàndez
Nationalité des auteurs: Française et Espagnole
Editions Delcourt (5 Janvier 2005)
Collection Jeunesse
32 pages
ISBN-10: 284789764X
ISBN-13: 978-2847897647
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 21 Juillet
Ma note: 15/20


VOLUME 3

Adaptation: David Chauvel
Dessins: Enrique Fernàndez
Nationalité des auteurs: Française et Espagnole
Editions Delcourt (11 Janvier 2006)
Collection Jeunesse
31 pages
ISBN-10: 2847899472
ISBN-13: 978-2847899474
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 22 Juillet
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture:

            " Dorothée, ma chérie, tu dois aller à la cité d'Emeraude. C'est là-bas que règne Oz, le grand magicien. Lui seul est capable de te renvoyer au Kansas. Suis la route de briques jaunes ; elle te mènera jusqu'à lui... "

L’histoire:

            Dorothée vit avec tranquillement avec son oncle et sa tante, jusqu’au jour où un cyclone l’emporte avec son chien dans sa maison! A la fin de la tempête, Dorothée se rend vite compte qu’elle a atterrit dans un très lointain pays, peuplé de sorcières et d’étranges personnes aux nombreuses couleurs. Elle va vite s’y faire des amis, mais son voeu le plus cher est de retourner au Kansas chez son oncle et sa tante. Elle entreprend alors un périple vers le très célèbre magicien d’Oz qui pourra très certainement exaucer son voeu.

Mon avis:

Cette série de bande-dessinées n’est pas ma première approche de l’univers et du monde du Magicien d’Oz, puisque j’ai découvert ce conte en lisant le roman originel de F.L Baum, que j’avais bien aimé. Alors, pourquoi ne pas lire l’histoire en bande-dessinée lorsque l’on tombe dessus? Au final, je dirais que j’ai autant aimé que le roman, pour la simple et bonne raison, que cette adaptation ne peut pas être plus fidèle au conte qu’elle ne l’est déjà. 

Points de vue / Critiques:

Adapter un classique de la littérature en bande dessinée n’est pas chose aisée. On ne peut s’empêcher de comparer les deux ouvrages et de pinailler pour des futilités. Dans le cas présent, les auteurs ont parfaitement relever le défi, puisque cette bande-dessinée est une adaptation stricto sensu du livre de L.Franck Baum ce qui en fait un gros point fort.
la retranscription d’extraits du roman ou dans la narration sous forme de voix-off, nous permet de redécouvrir ce conte sans regretter d’oublis préjudiciables.
Mais par esprit de contradiction et pour trouver une futilité, il m’a manqué une petite dose de magie, un petit peu plus de poésie dans le texte peut-être qui semble figé et rigide.

Autre petite critique est le fait que l’on retrouve cette bande-dessinée sur trois (très) petits volumes… Je n’en vois par vraiment l’utilité surtout au vue de la trentaine de pages de chaque: pourquoi ne pas l’avoir adapté en un one-shot ou au pire en deux volumes?

Les graphismes sont assez singuliers et originaux: à la fois tout en rondeurs et en angles, pleins et chaleureux.

En bref:

            Une adaptation extrêmement fidèle et réussie d’un classique de la littérature, mais cette fidélité manque du coup d’un peu de magie et de poésie dans un contexte qui est pourtant propice.

Autour du livre:
  • Livres empruntés à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire