Mes derniers avis romans:

mardi 12 juillet 2016

A tout jamais (Nicholas Sparks)



Titre original: A walk to remember
Traduction: Christine Bouchareine
Nationalité de l’auteur: Américain
Editions Pocket (21 Novembre 2002)
numéro 11273
212 pages
ISBN-10: 2266111108
ISBN-13: 978-2266111102
Genre: Romance
Lu le: 28 Juin 2016
Ma note: 19/20
Adaptation au cinéma en 2002 avec Mandy Moore et Shane West


Résumé/4ème de couverture:

            Chaque mois d’avril, Landon Carter est assailli par les souvenirs de sa dernière année de lycée. C’était en 1958, dans la petite ville de Beaufort, Caroline du Nord. Fils de bonne famille, il aimait inviter ses jolies camarades et se moquer de la fille du pasteur : avec sa bible et son dévouement sans faille, Jamie Sullivan avait le don de l’agacer. Pour le bal du lycée, Landon est contraint de l’inviter. Elle le prévient : « D’accord, mais promets-moi de ne pas tomber amoureux de moi. » Entre les deux jeunes gens, c’est le coup de foudre.

L’histoire:

            Homme mûr et réfléchi, Landon Carter se remémore et nous livre une partie de son adolescence, au moment où sa vie a été bousculée pour toujours. Fin des années 50, dans la petite ville de Beaufort, Landon est un jeune de dix-sept ans qui aime s’amuser avec ses camarades et mène une vie typique d’adolescent américain. A son lycée, il y a Jamie Sullivan qui elle sort du lot. Fille du pasteur, connue de tous, toujours sa bible avec elle, extrêmement gentille et bonne avec tout le monde, bref le genre de fille dont London et ses camarades apprécient peu de fréquenter. Mais par le biais d’une pièce de théâtre, London et Jamie, dont tout opposent, vont finalement se rapprocher et tomber amoureux.

Mon avis...:

… Général:

Il y a longtemps que j’ai découvert et suis tombée fan de Nicholas Sparks grâce à une amie. Il y avait de nombreux films que j’avais adorés et qui étaient réalisés à partir des livres de Nicholas Sparks, chose que je ne savais pas à l’époque. Une amie m’a donc fait connaître Nicholas Sparks, en ayant parlé des films. J’ai rapidement lu beaucoup de ses livres et vu tous les films. Je relis donc ces livres afin d’en faire les chroniques, même si j’ai un peu de mal à les trouver…

Comme tous les films et livres de Nicholas Sparks, tout est fait pour vous retourner émotionnellement parlant. Une histoire belle, profonde où les sentiments et émotions sont mis en avant, sans tomber dans l’histoire à l’eau de rose, gnangnan. L’écriture de Nicholas Sparks est parfaitement fluide et agréable, parfaitement romancée. Le tout est prenant sans avoir véritablement d’actions.

… Sur les personnages:

  • London Carter: au début de son histoire, London a dix-sept et se comporte comme presque tous les ados de son lycée. Il aime trainer avec ses potes, se moquer des personnes atypiques mais reste le gentil ado poli et serviable pour l’ensemble de la petite ville, reste dans la moyenne en cours, va de temps en temps à l’église. On constate une belle évolution de maturité de ce personnage par le biais de celui de Jamie. De petit con immature, il devient au fil des pages un homme réfléchi qui comprend que la vie n’est pas tout le temps rose. 

  • Jamie Sullivan: fille du pasteur local, elle a été élevée par son père dans la pure tradition religieuse. Jeune fille en dehors des standards véhiculés par les autres jeunes filles de son âge de part ses attitudes, ses vêtements, ses cheveux, Jamie passe son temps dévouées aux autres et reste une énigme pour bon nombre de ses camarades. Des prières, des actions caritatives… Elle trouve de la bonté et des qualités dans chaque personne qui l’entoure, y compris London. Ce dernier va lui apporter tout ce dont elle rêvait. 




Points de vue/Critiques:

Je qualifierais ce livre de « belle romance », dans le sens où à aucun moment le lecteur n’est entraîné vers l’histoire à l’eau de rose, avec petits papillons virevoltants, très « cul-cul la praline ». Et c’est là, le génie et le talent de Nicholas Sparks, qui donne toujours de la profondeur dans ses histoires. 
Dans celle-ci, j’ai beaucoup aimé voir les liens qui se tissent vraiment tout en douceur et en grande subtilité entre Jamie et London. Et on finit par s’apercevoir, que des personnages que tout oppose au premier abord, vont se compléter et s’apporter l’un à l’autre. London trouve en Jamie de la maturité, une vision réelle de la vie et de l’avenir, pour devenir un jeune homme réfléchi. Jamie, quant à elle, va trouver en London de l’espoir et de la vie au sens commun et ordinaire du terme.

L’écriture de Nicholas Sparks est simple, c’est facile à lire, sans grandes phrases philosophiques, sans descriptions assommantes. Car oui, l’histoire peut être un peu bateau,  stéréotypée, un peu vieille comme le monde, mais avouons-le, ça marche à chaque fois! Mais toute la sensibilité de l'auteur rend le tout extrêmement poignant. De jolis sentiments se dévoilent aux fils des pages, c’est beau, c’est parfois drôle et ça fait également réfléchir. Le lecteur est littéralement porté sur les flots de la romance qui laisse rêveur…

Pour avoir vu et revu le film, je dirais que l’adaptation cinématographique est très bien réalisée avec une grande fidélité. On peut juste établir quelques différences entre les deux comme le cadre temporel et les moments clé qui sont amenés différemment. La toute fin est par contre assez différente dans le film, version que j’ai préféré. En effet, concernant London on connaît son avenir, toujours lié à Jamie, ce qui fait couler encore plus les larmes!!! 

En bref:

Une magnifique histoire, touchante, émouvante et attachante parfaitement romancée par la plume de Nicholas Sparks qui m’a encore une fois vibrée. Cette histoire nous permet de comprendre l'être humain avec ses espoirs et son combat pour la vie.

Autour du livre:



  • l’auteur: Né en 1965 dans le Nebraska, Nicholas Sparks s’est imposé comme l’un des plus grands écrivains romantiques. Dix de ses ouvrages ont été adaptés au cinéma. Nicholas Sparks vit aujourd’hui avec sa femme et ses cinq enfants en Caroline du Nord.



  • Adaptation au cinéma sortie le 27 Novembre 2002 sous le nom «  Le temps d’un automne », réalisé par Adam Shankman, avec Mandy Moore dans le rôle de Jamie Sullivan et Shane West dans le rôle de Landon Carter.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire