Mes derniers avis romans:

dimanche 5 juin 2016

Les contes du Korrigan, tome 6: Au pays des Highlands




Auteurs: Ronan Le Breton, Erwan Le Breton
Nationalité des auteurs: Française
Dessinateurs: François Gomes, Xavier Fourquemin, Christophe Babonneau
Editions Soleil Productions (25 Mai 2005)
Collection Soleil Celtic
54 pages
ISBN-10: 2845659970
ISBN-13: 978-2845659971
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 02 Juin 2016
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture:

            Et le vent a emporté Koc'h... Il laisse derrière lui la verte Irlande et la douce Siobhan, qui guette son retour... La barque des Selkies dépose notre Korrigan sur les rivages du Dalriada, l'ancien royaume des Scots. Un vieil ami implore son aide, un vieil ennemi lui tend un piège. Guidé par un Brownie, Koc'h va découvrir en chemin... Dragons des grands lacs et Trows des hautes terres, Fées du chardon, au verbe piquant, Bogles ivres de whisky, féroces Red-Caps, vêtus du kilt et du tartan, coiffés de bonnets rouges comme le sang...

L’histoire:

Koc’h poursuit son voyage entrepris dans le tome 5. Après l’Irlande, il arrive en Ecosse où il est accueilli par son ami Rory. C’est ce dernier qui l’a fait venir en Ecosse pour venir au secours du Seigneur du Lac, Nessie, le monstre du Loch Ness, qui a été empoisonné par les redcaps (des lutins malfaisants) installés dans les ruines d’Urquhart. Ces derniers donneront l’antidote en échange du petit conteur Korrigan. Pendant le voyage jusqu’aux ruines d’Urquhart, Rory racontera trois histoires pour faire passer les soirées.

La première histoire « Le forgeron et les Trows » se passe à Dalriada en 837. Euan Maceachern le forgeron a un fils, Angus, qui devient bête, malhabile, fainéant et goinfre du jour au lendemain. Le forgeron apprend que son fils a été kidnappé et remplacé par un enfant-fée des Trows. Aidé d’un moine, Euan tentera de récupérer son fils.

Le deuxième conte « Les deux jeunes fermiers » se déroule en 1738 à Fingask. Un soir de Samhain (Halloween) Kyle est ivre et ne voulant pas retrouver sa femme enceinte, il se laisse entraîner par des petits diablotins, les Boggles, et finit par disparaître malgré les appels et les recherches désespérés de son frère Brendan. Kyle va vivre alors parmi les Boggles autour de fêtes et boissons pendant que son frère est à côté de sa femme qui a mis au monde leur fils. Kyle finira par rentré chez lui en oubliant les Boogles, mais ces derniers, eux, n’ont pas oublier Kyle et risquent d’être rancuniers…

La dernière histoire « Le Brownie et le Laird des Criques » est un souvenir personnel de Rory, qui, par un soir de pluie, demande l’hospitalité à un château. Le propriétaire, le Laird Kennedy accueille le petit vagabond et lui offre son aide et son whisky. En retour, Rory décide de rentrer à son service. Mais cela ne sera pas au goût de Brady, le serviteur malfaisant et malhonnête.
           
Mon avis:

Contrairement aux autres tomes précédents, ce qui ressort particulièrement à l’issu de celui-ci, c’est que l’histoire en fil rouge amène beaucoup de suspense car elle ne conclut pas l’album. On retrouve Koc’h dont les actions et le voyage devrait continuer dans les prochains tomes, ce qui donne un réel engouement pour connaître la suite.

J’ai été un peu surprise dans les dessins du premier conte, que j’ai trouvé moins en adéquations avec le contexte celtique de la saga, ce qui a créer un manquement dans la continuité, normalement retrouvée, entre les différents contes du livre. De plus, il ressort trop au fil de cette histoire « Dieu est bon » etc… 

En bref:

Pour reprendre des paroles du livre, qui illustre parfaitement bien le ressenti et le résumé de cette saga, je dirais « une pincée de mélancolie, un trait d’esprit, un souffle de poésie ».

Autour du livre:

   tome 1: les trésors enfouis (chronique à retrouver ici)
   tome 2: les mille visages du Diable (chronique à retrouver ici)
   tome 3: les fleurs d'écume (chronique à retrouver ici)
   tome 4: la pierre de justice (chronique à retrouver ici)
   tome 5: l’île d’émeraude (chronique à retrouver ici)

   livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire